Le royaume du Cygne

La guerre menace toutes les frontières du royaume. Les jours passent et la famille royale semble s'affaiblir. Mais dans l'ombre se cache un autre héritier de la couronne
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Asima Ben Ehsan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Asima Ben Ehsan

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 12/05/2010


MessageSujet: Asima Ben Ehsan   Mer 12 Mai - 14:33

Nom : Ben Ehsan

Prénom : Asima

Surnom : ( libre )

Age : 18 ans

Physique :

La jeune femme est assez fragile physiquement. Elle est plutôt mince et a les traits assez fins. Son physique n'est pas dénaturé de grâce ; que ce soit pour marcher ou parler, ses gestes sont doux. Sa tête est ornée d'une longue chevelure noire d'ébene et bouclée, de même que ses sourcils et ses yeux. Elle ne sort pas souvent et cela se voit par son manque de pigmentation infidèle à la réputation des kaliorniens. Son regard est très profond, c'est ce que l'on préfère chez elle. Asima est une jeune femme très naturelle, menue et délicate qui posséde une expression charmante sur le visage. Ses mouvements sont gracieux et posés pour son jeune âge. Ses vêtements sont toujours taillés dans les tissus les plus légers et avec un grand soin dans les détails.


Psychologie :

Bien que peu sportive Asima est extrêmement cultivée. Elle aime lire et écrire. Elle est heureuse en apprenant, le savoir est pour elle la quête de l'épanouissement.
Pas du tout désobéissante, elle se plie sans rechigner à ses supérieurs sans aucuns regrets. La jeune femme est très gentille et sensible. Elle manque de caractère et ne manifeste jamais son désaccord, du moins c'est très rare.
Son pire défaut est son associabilité : elle est peu engageante et bavarde. Ce n'est pas par timidité mais manque d'intérêts. Les personnes qui ne pensent qu'à affirmer leur caractère ne l'impressionnent pas du tout, malgré qu'elle n'en dise rien. Quelqu'un d'intelligent et qui prend son temps pour parler lui fait nettement plus d'effets. Toutefois elle peut devenir étonamment passionnée pour soutenir ses idéaux.
Asima est douce et de très bonne compagnie. En effet même si le sujet de son interlocuteur ne lui convient pas elle l'écoutera attentivement mais, par habitude, parlera peu..Connue pour sa grande gentillesse et sa simplicité, les gens l'apprécient, la chouchoutent. Avec ses proches elle se montre calme et affectueuse sinon elle est distante et polie.


Histoire :

Enfant, Asima était une petite fille contemplative qui a toujours préféré les livres aux jouets. Depuis son plus jeune âge elle montre une passion évidente pour les arts et le langage.

comme la plupart des femmes de riche descendances elle a passé son enfance dans le harem de son père, le vizir du commerce Reza Ben Ehsan. Elle n'avait que peu de relations avec celui-ci. La seule chose qu'elle savait était qu'elle ne devait pas s'opposer à lui. Une fois pourtant et lorsqu'elle eut dix ans son pére avait sembler s'intéresser particuliérement à elle...

*Flash back*

-Léve-toi ma gazelle tu pars.

Le soleil venait à peine de poindre à travers les persiennes closes. Asima battit des paupiéres et se souleva sur son lit rencontrant le regard tendre de sa mére

- Que se passe t-il ?

- Les serviteurs finissent de te préparer quelques affaires. Ton pére t'emméne avec lui.

Un peu plus tard, sans trop comprendre ce qui lui arrivait Asima se retrouva dans la caléche familiale. Reza prit place à son tour aux côtés de sa fille ce qui ne manqua pas d'intimider cette derniére.

Le voyage dura trois jours durant lesquelles la fillette découvrit un Kaliorn qu'elle avait ignorée jusque là. Ils longérent les rives poudreuses du grand fleuve, où dormaient des maisons de boue et des saules pleureurs, des bois de palmiers disséminés entre des taches de tamaris. De temps à autre des enfants nu-pieds, noirs de poussiére surgissaient sur leur chemin en faisant des grands signes ou se ruaient sur le sillage de l'escorte du Vizir. Aux abords des rares hameaux des femmes entiérement drapées de noir se dénouaient gracieusement le long du fleuve ; ondulantes porteuses de cruches d'eau.

Le soleil déclinait lorsque Reza Ben Ehsan immobilisa les chevaux. Il saisit Asima par la taille et la souleva très haut de maniére à ce qu'elle puisse embrasser la plus grande partie du paysage.

- Regarde bien ma fille c'est ici que dorment nos racines.

Devinant confusément combien ce lieu avait de l'importance pour son pére, la fillette ouvrit grand les yeux. Presque aussitôt ce fut la déception. Une maison de bois vermoulu avec des murs prêts à vaciller au moindre coup de vent, deux ou trois feddans de terre à l'abandon cernés par une cloture rapiécée, des arbres fatigués. Certes le cite était beau. Sur la gauche on pouvait apercevoir la lumiére argentée du crépuscule mais là s'arrêtait l'enchantement...

Asima voulait retourner à l'abri dans son palais de Jade! Elle fit un effort pour masquer son désappointement ne voulant pas déplaire à son pére mais intérieurement elle paniquait. Elle perdait complétement ses repéres.


- Pére, vous voulez me chasser de chez vous ?

Il avait posé sur elle un regard grave.

- Comment peux tu dire une chose pareille ? D'entre tous Asima tu es la seule qui ne fera jamais de peine à ton pére. Je sais qu'un jour tu te marieras avec l'homme que j'aurais choisi, un homme qui te protégera et prendra soin de toi. Et qui connaitra la valeur de la terre.

*fin du flash back*

Depuis ce jour Asima comprit qu'elle aurait un rôle à jouer dans la préservation du royaume, des traditions...mais surtout que le monde ne se limitait pas au Palais de Jade. Il y avait une autre vie à l'extérieure. Une vie terrifiante dont ses livres ne parlaient pas.

Sa mère, Dounia Ben Ehsan, était assez proche d'elle. Ensemble elle pratiquait quelques activités comme aller au théâtre, dessiner, coudre, et bien d'autre. Elle confia à Asima sa peur de Shereen, une jeune femme que son père aimait, mais elles n'étaient pas suffisament proches pour qu'elle mêle sa fille à ses problèmes.

Justement, avec cette Shereen, Asima ne s'entendait pas trop mal. Elles n'étaient pas pour autant amies mais elle avait pour points communs la lecture.

En grandissant la jeune femme n'eut pas le temps de connaître les jeunes hommes. Tandis que les filles de son âge s'exercent à séduire elle préfére discuter des oeuvres qu'elle lit. Des lectures devenues plus concrétes au fil du temps : sur la politique, l'histoire du royaume du Cygne, les guerres... Son père n'était d'ailleurs pas pressé de la marier malgré le nombre ahurissant de prétendants. De son côté cela ne la dérange guère puisqu'elle peut poursuivre ses études sans s'occuper d'un foyer.

Grâce à une manipulation de Shereen elle finira tout de même par être mariée à l'héritier de Florissant. Celle-ci devait être marier à ce dernier mais elle a su convaincre son père de marier une de ses filles. Asima n'en est pas pour autant rancunière, ne faisant que son devoir de fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Asima Ben Ehsan   Mar 25 Mai - 6:34

Et hop, petite Walidation pour bien commencer la journée. aplause

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
 
Asima Ben Ehsan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume du Cygne :: Pour commencer :: Présentation des personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: