Le royaume du Cygne

La guerre menace toutes les frontières du royaume. Les jours passent et la famille royale semble s'affaiblir. Mais dans l'ombre se cache un autre héritier de la couronne
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Genoa, la reine des terres gelées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Genoa

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 07/06/2010


MessageSujet: Genoa, la reine des terres gelées   Lun 7 Juin - 2:13

Prénom : Genoa

Sexe: Féminin

Age: deux mile trois cents ans.

Race : Dragon.

Nationalité: La péninsule du Cygne.

Description physique: Genoa est une robuste dragonne. D’un rouge cramoisi, ses écailles reflètent le monde qui les entoure comme un sombre miroir de milliers de plumes d’acier. Venant jurer avec ce rouge d’ocre, sa crinière est bleue tandis que la peau enchâssant ses bois suit ce même chemin. C’est un dragon rouge que vous avez en face de vous, l’un des plus vieux vivant encore. Dans ses yeux, on peut y lire les spectacles que son regard a embrassés, regard d’un or en fusion, petit, serti dans la peau invulnérable de Genoa. De ses yeux, on y voit un peu de cette cruauté et de cette rouerie infinies dont savaient faire preuve les créatures de l’Âge de Mort. Tutoyant les neuf mètres, ce ver géant, ailé, a une apparence qui terrifierait le plus courageux des chevaliers et une force à faire pâlir une armée d’ordre entière.

Son alter ego humain est plus avenant, bien qu’on peut voir en lui son caractère farouche de dragon. Bien que belle, l’apparence humaine de Genoa a encore quelque chose de surhumain. On pourrait la prendre pour une elfe, bien qu’elle ait également une complexion de femme. Svelte, musclé, son corps est sculpté, on dirait, par l’âpre existence que Genoa subit à présent dans les terres gelées. Son visage, qui semble être celui d’une gamine bornée, a en effet la grâce elfique, bien que ses moues boudeuses ressemblent plus à celles d’une humaine tout à fait normale, peut-être de sang altier. Le galbe de son physique n’a pourtant rien d’une elfe, d’une gamine ou encore d’une gamine. C’est celui d’une femme, une déesse taillée dans une glace éternelle, lisse et doux. Ses formes n’ont rien d’abondante, mais ses tenues, toujours légères, laissent transparaître sa beauté et les promesses sulfureuses qu’elle pourrait offrir, ainsi qu’un bien étrange tatouage. Venant souligner les rêves que suggèrent son corps, sa longue chevelure, d’un rouge de feu, lui tombe jusqu’aux cuisses. Souvent sévèrement ramenée dans son dos en une natte ordonnée ou une longue chute rougeoyante, cette chevelure, lorsqu’elle ondule, semble être une cascade chantant le désir brûlant qu’elle éveille en chaque homme. Laisser le cœur des soupirants se consumer dans une flamme éternelle, n’est-ce pas normal, de la part d’une dragonne faite femme ?

Caractère: Son caractère balance, comme son corps, entre une froidure glaciale et une chaleur délétère. Son regard rappellera à tous à quel point elle méprise tout être se mettant sur son passage, pour la servir comme pour la ralentir. Longtemps cloîtrée dans une crainte sacrée des génocidaires de sa race, elle finit, à force de côtoyer les Hommes, à transformer cette peur en une haine froide, laquelle se métamorphosa, plus tard, en un dédain appuyé. Les Hommes ne sont que des esclaves, soumis ou en devenir, des proies, des ennemis, des quatre heures savoureux. Car Genoa n’a pas renoncé aux anciens usages. Depuis qu’elle s’est exilée dans les terres gelées, elle essaye de contenter ses appétits pour la chair humaine. Se considérant comme une déesse parmi les Hommes, elle se prétend reine du nord, Favorite des Quatre, les dieux du Chaos. Cependant, elle n’oublie pas ce dont les Hommes sont capables s’ils surprennent sa véritable identité, sa nature profonde. Aussi se garde-t-elle bien de se lier avec le moindre d’entre eux. Ainsi, son ambition, insatiable, est l’incarnation même de l’avidité, qu’elle doit tenir de son caractère de dragon. Elle ne désire rien de plus que le pouvoir, la richesse. Pouvoir et richesse qui serviraient à ramener sa race à son ancienne place. Ainsi a-t-elle réussi à vaincre l’inertie de sa race pour prendre un rôle actif au sein du monde, sans pour autant se servir des avantages de la race draconienne.

Qualités : Mage de génie dans l’art de la destruction, volonté forte.

Défauts : Avidité, peur monstre des elfes.

Équipements : Elle ne porte que peu de choses. Elle n’a jamais d’acier sur elle car, après tout, un sorcier n’est jamais un guerrier. Elle se vêtit souvent de pans de tissus légers et clairs, parfois frappés des couleurs de son clan, son armée, son Etat, le dragon d’or.

Histoire : Il faut se cacher furent sûrement les premières phrases entendues par son père et qu’elle prononça. La petite Genoa naquit au cœur de l’Âge du Chaos, en un temps où les clans des hommes et des nains s’affrontaient les uns les autres pour s’imposer, prendre ou reprendre de minuscules lopins de terre. Parfois, un royaume s’imposait, mais le temps et les querelles dynastiques finissaient de le détruire, replongeant son ancien pays dans un chaos redoublé. Ce fut l’âge des héros, des surhommes. Les Favoris se combattaient pour la gloire de leurs Pères, les dieux. Certains des siens, des dragons, essayèrent de s’imposer en profitant du chaos régnant. Mais les races inférieures pullulaient. Les hommes étaient trop nombreux, les dragons trop craints pour qu’ils ne finissent pas submergés. Genoa et son père finirent pas s’installer dans le duché de Benklys, où une importante communauté des siens prospéraient dans l’ombre, souvent influent à la cour du duc d’alors, un roi, qui prit beaucoup d’eux et de leur connaissance. Car les dragons ont été les premiers à maîtriser les arcanes de la sorcellerie, à tutoyer les dieux. Ils furent les maîtres du monde, après tout, et leur magie, aussi puissante qu’oubliée, avait été un facteur de leur suprématie pendant ce que les esclaves appellent l’Âge de Mort.

Hélas, Genoa n’a jamais pu apprendre cette magie, mais très tôt, elle s’adonna à l’étude de la magie du Chaos. On lui avait en effet prêté une affinité particulière avec cette magie vulgaire mais d’une incroyable efficacité lorsqu’il s’agissait de destruction. Elle apprit donc, maîtrisant bien vite ce qu’elle put maîtriser au sein du duché de Benklys, auprès d’un père qui vieillissait et devenant prudent à l’excès. Il limitait de plus en plus ses exercices, craignant qu’on ne découvre ses pouvoirs et, subséquemment, sa vraie nature. Ces pudibonderies agacèrent de plus en plus Genoa, qui ne resta à Benklys que par amour pour un dragon qu’elle avait rencontré quelques siècles plus tôt et avec qui elle avait eu plusieurs enfants. Mais son mari mourut, découvert et tué par une coalition de magiciens qui ne survécut point à l’assaut, laissant Genoa dans une profonde torpeur. Après plusieurs années d’un deuil amer, Genoa s’enfuit vers les terres gelées, où elle comptait tirer vengeance des actes des Hommes. Ainsi, malgré les insistances de son père, elle partit pour Garlock, où elle prétendait pouvoir trouver les sagesses des dieux du Chaos. C’était avant tout un prétexte pour échapper à l’influence étouffante du paternelle, bien entendu. Une fois là bas, elle devint prêtresse de l’un des dieux, débutant sa longue aventure vers le pouvoir absolu. Alternant son séjour dans les terres gelées entre vie d’ermite dans les montagnes du bout du monde, où elle pouvait faire montre de sa cruauté toute draconnique sans être découverte, et dans la cité sacrée de Garlock, où elle continuait à gagner en influence au sein de la ville comme des différents clergés, elle ne tarda pas à épouser un chef de clan du nord lointain, non loin des montagnes. Usant de ses pouvoirs pour affermir la puissance de son mari, simple homme de paille entre ses mains, et usant de ce dernier pour disposer d’un pouvoir militaire essentiel dans ces terres sauvages, elle put, en un siècle, se rendre maîtresse de la ville de Garlock. Soutenue par les clergés, elle envahit la cité et y installa son Etat, cette fédération de quelques clans encore querelleurs. Renforçant son pouvoir, Genoa se fit reconnaître comme Favorite des quatre dieux du Chaos, véritable messie des terres gelées. Au fil des générations, elle transforma la fédération en théocratie dont elle était reine et haute prêtresse. Une garde sacrée, constituée des aînés des chefs de clans soumis saisis comme otages et formés comme moines-soldats, se créa, finissant de dissoudre les différends claniques. La dragonne ne régnait que sur une poignée de cités, mais elle disposait de Garlock, ville sacrée où les pèlerins n’oubliaient pas de déposer leurs offrandes aux dieux. Dominant donc discrètement les villes côtières voisines de Garlock, elle finissait d’affermir son pouvoir et d’engranger son trésor.

Il y a de cela quelques années, celle qui se faisait nommer « Reine du Nord » engagea de nombreux corsaires du royaume libre et débarqua sur les terres continentales, faisant valoir son rang de Favorite et clamant son droit sur tous les clans chaotiques, dont elle se disait être l’élue. Depuis, à la tête de son armée, de sa flotte et de ses sortilèges, elle partait à la conquête des terres gelées.

Magie : Depuis près d’un millénaire, elle s’exerce à la magie du Chaos. D’abord sur les Hommes de l’Âge du Chaos, où elle fit sensation, ensuite en affinant sa maîtrise auprès des mages de Benklys et enfin en libérant tout son pouvoir de destruction dans les terres gelées, véritable terrain de jeu où elle pouvait montrer la puissance réelle qu’elle avait cultivé pendant ces siècles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiraz Abd'Al Tahar
// Modérateur ~
avatar

Féminin Age : 26
Messages : 355
Date d'inscription : 02/01/2010


MessageSujet: Re: Genoa, la reine des terres gelées   Lun 7 Juin - 10:34

Poum, poum, poum. . .

Bienvenue Reine des Glaces, première dragonne sur le forum ^^ !

Ta fiche est vraiment bien écrite, si tu es l'amie dont Vrya nous a parlée en même temps ça ne m'étonne pas. Tu aurai fait une superbe impératrice, à Tilée ^^

Mais voilà, il y a quand même quelques soucis. . . les Terres Gelées n'ont pas été écrites ( la personne qui devait s'en charger s'est volatilisée soudainement ). J'ignore si Nicolaï - Fondateur et Bisounours en Chef - a prévu quelque chose pour cet endroit du globe. Si ça t'intéresse, propose-toi pour écrire là-dessus.

Maintenant, question du jour : quand tu définis Genoa en tant que Favorite, parles-tu d'un statut privilégié par les dieux ou alors des même Favoris méchant pas beaux qui aiment tuer ?
( Cf. Chronique des Cygnes - L'Age du Chaos. )

Je ne te valide pas même si j'en ai envie car il faut voir tout ça avec l'administrateur principal.

Ayé, j'ai fini de t'embêter Majesté tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Genoa, la reine des terres gelées   Lun 7 Juin - 11:33

*arrivée théâtrale du Bisounourous en Chef sous un tonnerre d'applaudissements et d'acclamation à vous en faire exploser les tympans. niark (ouai, enfin en faite pas trop non plus merci)*

Enfin bref, craignez moi !!! course

hum

Je me fait peur par moment.

Enfin bref (mon expression favorite). Il y a en effet le point que Chiraz a soulevé il y a peut qui me titille un brin.

Les Favoris sont des bestioles un peut particulières et disons, qu'elles on reçus quelques "améliorations" du genre bras supplémentaire ou tentacules qui leur sorte d'un peut partout.

Pourtant, le statut de Reine de Garlock que tu souhaite prendre pour ton persos ne me dérange pas (mis à part que la citée est déjà une théocratie). Mais ce rôle est très dangereux. En outre, il faut que je te signal que même si tu as le soutient des quatre temples de Garlock, ta croisade sur le continent de sera pas facile. Les tribus des Terres Gelées se battent même entre adorateur d'un même dieu.

Mais le fait de gouverner Garlock donne en effet un pouvoir non négligeable dans les Terres Gelées.

Pour se qui est des pirates que tu as recruté à Sibelis, n'oublie pas que se sont des pirates et que se n'est pas parce que tu les paye qu'ils auront très envies de t'aider. Ils n'aiment pas les cygnacs du continent, mais ne portent pas les Nordiques dans leur cœur pour autant.

De plus, leurs navires sont plus adapter à voguer dans la Mer d'Or ou le Golfe des Sirènes qu'à slalomer entre les icebergs de la Passe de Glace et de la Mer Blanche.

Dans tout les cas, il te faudra être prudente. Malgré ta force et le nombre de tes guerriers, les cygnacs ne te laisseront pas faire s'ils apprennent ton projet d'unifier les Terres Gelées et les Nordiques manquent d'équipement et de coordination. Ils ne seraient pas en mesure d'affronter ouvertement une armée cygnac.

Pour se qui est de la conquête des Terres Gelées, il n'y a pas de problème tant que tu n'exagère pas trop. Ton royaume ne vas pas te tomber tout cuit dans le bec.

Autrement, comme l'a dit Chiraz, celui qui devait rédiger le back ground des Terres Gelées s'est volatilisé. Si tu désire t'en occuper, pas de problème.

Il faut juste clarifier cette histoire de Favori et je pense que je pourrais valider ta fiche. Dans tout les cas, bienvenu à toi.

Je suis impatient de te croiser sur un champ de bataille.

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Genoa

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 07/06/2010


MessageSujet: Re: Genoa, la reine des terres gelées   Lun 7 Juin - 20:47

Quand je dis Favorite, c'est juste qu'elle reprend ce vieux nom des légendes pour s'imposer comme une sorte de demi-déesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Genoa, la reine des terres gelées   Lun 7 Juin - 20:57

Alors tant que c'est ça, on est d'accord.

Et une petite validation, une.

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Genoa, la reine des terres gelées   

Revenir en haut Aller en bas
 
Genoa, la reine des terres gelées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malygos et autres HF de wotlk
» L'Odyssée Dulys
» Keiryū - La Reine des Terres
» Quelque part dans les terres gelées du Norfendre...
» PEUT ON FAIRE DES TERRES PLEINS OU MODIFIER LES BORDS DE MER?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume du Cygne :: Pour commencer :: Présentation des personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: