Le royaume du Cygne

La guerre menace toutes les frontières du royaume. Les jours passent et la famille royale semble s'affaiblir. Mais dans l'ombre se cache un autre héritier de la couronne
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La nouvelle duchesse [RP avec Asima]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Mer 7 Juil - 19:57

Le voyage avait été calme. Il n'y avait pas grand chose à signaler. À trois reprise, ils avaient aperçut au loin des voiles portant des couleurs douteuses. Des pirates très certainement. Mais personne ne serait assez fou pour s'en prendre à sept navires de guerre de la marine de Florissant avançant en rang serré. En même temps, c'était dans ce but que Gwutha avait envoyé un si grand nombre de navires. Il fallait bien assuré la sécurité du futur duc et, sur le voyage du retour, celle de la future duchesse.

Pour sa part, Nicolaï était en ce moment dans sa cabine en compagnie d'Asima. Le jeune couple se découvrait petit à petit après leur mariage rapide. Ils passaient la majorité de leurs journées à discuter ensemble de tout et de rien. Mais surtout à profiter de moments ensemble sans personne pour venir les déranger. Ils seraient tout les deux bien assez prit une fois arrivé à Florissant et risquaient alors de ne pas pouvoir passer autant de temps l'un avec l'autre qu'ils le souhaiteraient.

Se n'était pas le cas pour le moment. Il n'y avait pas le moindre courtisant à impressionner ni de cérémonie officielle à présider. Ils avaient juste à être eux même. Ni le futur duc ni la future duchesse de Florissant. Seulement deux jeunes gens qui apprenaient à se connaître après un mariage un peut rapide.

Intérieurement, Nicolaï était heureux qu'une dizaine de servante aient accepté de suivre Asima à Florissant. C'était un plus.


« Tu sais, ton arrivé risque d'être animée, dit doucement Nicolaï. Tout Florissant doit t'attendre avec impatience. »

Sa jeune épouse tout contre lui, Nicolaï passa doucement une main dans ses cheveux. Il aimait beaucoup les cheveux d'Asima. Si souples et si doux.

« Tu es la première kaliornienne duchesse de Florissant depuis Anika. Tu connais son histoire? »

L'histoire d'amour entre Anika et Arthanël KalonErc'h était célèbre dans tout le duché. Une histoires comme celles qui n'existent que dans les livres des plus beau compte.

Sauf que cette légende attendrait un peu. Un des marin vint frapper à la porte.


« Monseigneur, nous y sommes. »

Le jeune homme adressa un grand sourire à Asima avant de se lever en l'entrainant avec elle.

« Viens, je veux te montrer quelque chose. »

* * *

Qu'est-ce qui se trouvait juste là? Sur l'horizon?

Ils longeaient la côte cygnacs depuis un bon moment, mais juste à l'horizon, il y avait quelques chose qui dénotait dans le paysage.

Un point brillant. Comme un énorme diamant qu'un dieu moqueur aurait posé sur la côte estarienne et que les reflet du soleil sur le ciel dégagé faisait briller. Un point qui se rapprochait de plus en plus.


« Voilà. Je voulais te montrer cela, dit Nicolaï à Asima. Cette chose que tu vois là bas, c'est la Citadelle. Nous n'allons pas tarder à arriver je pense. »

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Asima Ben Ehsan

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 12/05/2010


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Dim 11 Juil - 22:46

Pour la jeune Asima chaque jour apportait son nouveau lot de surprises. Tout n'était que découvertes et rencontres. Tout d'abord elle était mariée "Dame KalonErc'h". C'était curieux. Sans doute à cause de la consonnance Florissante du nom et peut être aussi parce que tout était arrivé trés vite. Vite et bien. Elle s'était laissé entraînée dans le tourbillon du mariage et du départ pour Florissant et n'en regrettait rien. Elle passait beaucoup de temps avec Nicolaï et ils se découvraient. Le hasard avait bien fait les choses en les unissant, malgré leurs différences, ils s'accordaient à merveilles. C'était lui qu'elle attendait...elle en était persuadée. Le début de la vie marine n'avait pas été évident pour la jeune fille. Complétement inhabituée au mouvement d'un navire elle avait été malade les premiéres heures. Mais ensuite tout avait été. Elle avait commencé à faire connaissances avec les gens de Florissant qui menaient leur embarcation. C'était un premier pas dans ses futurs devoirs. Elle avait même apprit à faire des noeuds marins. Ils avaient rencontré des pirates à un moment. Des vrais!! Lorsque le capitaine les avait informé de cette présence elle avait emprunté une longue vue et avait observé les voiles noires avec curiosité. Car il fallait bien comprendre que les seuls endroits où elle en avait rencontré c'était dans ses histoires. C'était comme si tous ces gens sortaient de ses livres, prenaient vie. Heureusement ils n'avaient pas attaqué! Mais ce qu'elle préférait c'était être avec Nicolaï le soir, à la proue et observer le ciel étoilé dans ses bras. Pour l'heure ils étaient dans leur cabine à discuter de tout et de rien et elle apréciait sa carresse dans la soie de ses cheveux lové contre lui.

« Tu sais, ton arrivé risque d'être animée, dit doucement Nicolaï. Tout Florissant doit t'attendre avec impatience. »

Cette phrase sortit légérement Asima de sa douce torpeur. Elle avait rit

- J'imagine que le jeune couple que nous sommes va être pris d'assaut. Peut être même qu'une espéce de marâtre m'attend le pieds ferme pour me donner l'éducation d'une future duchesse et de ses bonnes maniéres.

Mais ça ne lui faisait pas peur...pas tout de suite en tous cas.

« Tu es la première kaliornienne duchesse de Florissant depuis Anika. Tu connais son histoire? »

Une histoire ? Le regard de la jeune vizirette brilla. Elle allait interroger d'avantage son épour sur la question lorsqu'on les informa qu'ils arrivaient.

« Viens, je veux te montrer quelque chose. »

Asima eut juste le temps d'attrapper son châle avant d'être entrainée par Nicolaï à l'avant du bateau.

...

Les côtes de Florissant! Asima écarquilla les yeux pour bien s'imprégner du paysage dans lequel elle allait vivre désormait tout en ajustant son châle sur ses menues épaules. Depuis qu'elle avait quitté Tal'Shek elle avait toujours un peu froid.


Un point brillant. Comme un énorme diamant qu'un dieu moqueur aurait posé sur la côte estarienne et que les reflet du soleil sur le ciel dégagé faisait briller. Un point qui se rapprochait de plus en plus. Etait ce un phare qui guidait les bateaux ? En tous cas c'était charmant.

« Voilà. Je voulais te montrer cela, dit Nicolaï à Asima. Cette chose que tu vois là bas, c'est la Citadelle. Nous n'allons pas tarder à arriver je pense. »

La jeune fille n'eut pas besoin de demander la longue vue. Un matelot la lui remit et elle lui sourit poliment pour le remercier.

- C'est magnifique!!! Alors ça veut dire que c'est nous que nous allons vivre ?? Moi je pensais que c'était un phare!

Tandis qu'elle développait les extensions de la longue vue et qu'elle le portait à son oeil, on rit gentiement autour d'eux à ses propos sur le phare. Et elle rit aussi en se serrant tendrement contre Nicolaï.

- Mais dis moi en quoi est elle faite la citadelle pour briller autant ? Je n'arrive pas à voir!!

Elle proposa la longue vue à son époux au cas où il souhaitait jouir de cette vision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Ven 16 Juil - 12:13

Asima semblait s'amuser comme une petite folle sur le navire. Bon, elle paraissait avoir eu un peu de mal au départ à s'habituer aux mouvements du navire. Mais elle avait réagit comme une petite fille lorsqu'on avait annoncer que des pirates étaient en vue. Des pirates. Nicolaï en avait déjà vu de plus prêt qu'il l'aurait aimé. Il s'était déjà battu contre eux par le passé. Il les avaient affronter sur une plage au nord de Florissant. Il n'y avait pas de quoi être aussi excité par leur présence d'après lui. Mais pour Asima, cela devait être quelque chose de tout à fait fascinant. Elle découvrait petit à petit le monde dans lequel elle vivait. Bien lointain de la tour d'ivoire dans laquelle ses parents l'avaient gardé à l'abrit de tout pendant les premières années de sa vie.

Le futur duc en sentait d'ailleurs une responsabilité supplémentaire peser sur ses épaules. Que se passerait-il lorsqu'ils arriveraient à Florissant? Asima ne serait pas aimée de tous. C'était certain. Des filles qui seraient furieuse de voir le titre de duchesse et l'honneur de porter le nom des KalonErc'h leur passer sous le nez, des nobles qui n'apprécieraient pas de voir une kaliornienne sur le trône d'Estaroth alors que cette place aurait put revenir à une cygnac. Tant de choses qui pouvaient mal se passer pour elle. Et Asima y était-elle seulement préparée. Imaginai-t-elle seulement l'empleure de la tâche qui l'attendait?

Nicolaï espérait que s'était le cas et que tout se passe bien. Mais...

Une fois de plus, la jeune femme regarda dans la longue vue avec un sourire espiègle. Une enfant découvrant le monde. La Citadelle apparut alors pour la première fois à Nicolaï comme une sorte de gros cadeau de noël qu'on avait laissé sous le sapin à l'attention d'Asima. Cela rendait Nicolaï heureux de voir sa jeune épouse aussi impatiente de découvrir son nouveau chez elle.


- C'est magnifique!!! Alors ça veut dire que c'est nous que nous allons vivre ?? Moi je pensais que c'était un phare!

Un phare. Oui. C'était se qu'on pensait en général lorsqu'on arrivait pour la première fois et qu'on voyait la Citadelle briller au loin. Mais non. Il n'y avait pas de phare. Juste cet énorme battiment de pierre planté sur son rocher. Il y eu quelques petits rire de la pars des marins. Rien de bien méchant. Juste le fait qu'ils trouvaient amusante la réaction de leur future duchesse. Asima ne sembla pas en prendre ombrage et c'était tant mieux d'ailleurs. Il n'y avait pas la moindre raison qu'elle se vexe. Tendrement, elle se sera contre Nicolaï qui la prit dans ses bras.

Qu'il aimait la tenir contre lui. Sentir son corps qui paraissait si fragile contre le sien. Oui. Il aimait cela plus que tout vraiment. Il ne se laissait pas de la sentir doucement serrée contre lui dans leur lit. Elle grelottait un peu de froid. Pas encore tout à fait habituée aux températures moins élevées que dans son pays d'origine. Lui, il la serrait contre lui, la réchauffant tendrement. Alors elle se détendait et se blottissait tout contre lui. Peut-être ne s'était-elle jamais rendu compte de cela. Mais lui, il aimait ce moment. Elle plissait légèrement le nez dans son sommeil et murmurait des paroles tout à fait incompréhensible.

Nicolaï ne se lassait pas de la regarder dormir. Il lui était parfois arrivé de veiller jusque très tard pour la voir dans son sommeil et il remerciait tout les dieux qu'il connaissait de lui avoir donné Asima.


- Mais dis moi en quoi est elle faite la citadelle pour briller autant ? Je n'arrive pas à voir!!

Les mots d'Asima ramenèrent le jeune homme à la réalité. Il prit la longue vue qu'elle lui tendait, mais ne regarda pas dedans. Préférant garder ses deux mains autour du corps de la jeune femme.

« En pierre, se contenta-t-il de répondre. La Citadelle est en pierre. Mais des roches d'un blanc éclatant. C'est pour cela qu'on les voit d'aussi loin. »

Doucement, Nicolaï déposa quelques baisers dans le cou d'Asima.

Eh dire qu'il trainait les pieds pour se rendre au Sultanat de Kaliorn et y rencontrer la jeune femme. Comme sa vie aurait été triste et dépourvue d'intérêt sans elle. Il l'aurait bien dévorée toute crue de baisers sur le pont du navire, mais se rappela que les notions de pudeurs étaient bien plus fort au sultanat que chez les cygnacs.


Il se retint donc.

« Nous allons arriver. Tu devrais te changer. Mettre une de tes plus belles tenues. Veux-tu que je t'aide à choisir et à te changer? »

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Asima Ben Ehsan

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 12/05/2010


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Dim 18 Juil - 11:39

Nicolaï prit la longue vue mais ne la porta pas à son regard. Il devait être habitué à voir sa citadelle, il la connaissait par coeur. Et puis cela permettait à Asima de rester tranquillement entre les bras de son cher et tendre. Quand pourraient-ils à nouveau être ainsi ? Pas avant un moment probablement.

« En pierre, se contenta-t-il de répondre. La Citadelle est en pierre. Mais des roches d'un blanc éclatant. C'est pour cela qu'on les voit d'aussi loin. »

Et le soleil réfléchissait dessus, rendant la citadelle éblouissante, aveuglante. C'était logique mais Asima n'y avait pas songé sur l'instant. Lorsqu'elle sentit les baisers de Niclaï dans son cou elle frissonna de plaisir. Elle aurait volontiers invité son mari à continuer et lui aurait donné le change. Mais la courtoisie, l'étiquette devaient être respectées.

« Nous allons arriver. Tu devrais te changer. Mettre une de tes plus belles tenues. Veux-tu que je t'aide à choisir et à te changer? »

Asima hocha affirmativement la tête.

- Le capitiane m'a dit que nous avions encore trois quart d'heures avant que le bateau n'accoste, cela nous laisse juste le temps de nous préparer.

Elle voulut rendre la longue vue au mousse qui la refusa en lui informant que c'était un cadeau de l'équipage puisqu'elle semblait particuliérement affectionner l'objet. Asima remercia chaleureusement et main dans la main avac Nicolaï regagna leur cabine. En arrivant elle posa la longue vue sur la coiffeuse puis se blottit à nouveau contre son mari, respirant son parfum, sa chaleur et l'enlaçant tendrement. Elle murmura

- Je sais que tout à l'heure lorsque nous poserons pieds à terre, nous serons chacun pris par des obligations, des devoirs, des gens à rassurer, à tempérer, et ne pourrons être seuls tous les deux et nous occuper de nous avant un temps indéfini. Alors tant que c'est encore possible, et en égoïste, je profite un peu de t'avoir pour moi toute seule.

Elle carressa doucement la joue du jeune homme, se repaissant de son regard argenté qu'elle aimait à la folie et l'embrassa alors que son châle glissait sur ses épaules. Niciolaï avait raison toutefois : il leur fallait se changer et être prêts pour faire une entrée soignée et se présenter au peuple de Florissant. En réalité tout était prêt depuis longtemps. Asima avait préparé sa tenue en rendant folles ses servantes parcequ'elle bousculait certaines conventions. Mais la jeune ille avait appris de son erreur avec la robe qu'elle avait porté lors de sa rencontre avec Nicolaï. Elle avait eu des contacts avec des suivantes de Florissant et s'était préparé en conséquences. Tout en gardant Nicolaï dans ses bras, car il lui était difficile de se séparer de lui, elle lui carressa les cheveux en murmurant

- J'ai refusé la litiére que les dames m'ont proposé. Je préfére monter à cheval et me présenter ainsi. Est ce que cela te convient ?

Elle espéra que cela ne contrarierait pas son époux mais changerait si il le lui demandait. Elle était prête à tout pour le rendre heureux et fier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Lun 19 Juil - 19:10

Lorsqu'il lui proposa de se changer avant leur arrivée, Asima hocha affirmativement la tête. Nicolaï eu un léger sourire. La jeune femme n'était pas à proprement parler d'une grande coquetterie. Mais elle voulait toujours bien faire et pour cela, l'élégance était une arme dont elle se servait à la perfection. C'était sans doute le seul moment ou elle faisait preuve de coquetterie. Pour faire bonne impression et tenir son nouveau rang de futur duchesse de Florissant. Honnêtement, cela amusait beaucoup Nicolaï lorsqu'il la voyait se débattre avec tout ses jupons froufoutant et ses tenues dont elle n'avait la l'habitude.

- Le capitiane m'a dit que nous avions encore trois quart d'heures avant que le bateau n'accoste, cela nous laisse juste le temps de nous préparer.

Oui. Ils avaient très largement le temps de se préparer pour leur arrivée à Florissant. Et ils allaient profiter de chacun des petits instants qu'ils allaient avoir avant d'être prit par le tourbillon des responsabilités. Asima voulut rendre la longue vue. Mais le marin l'informa que c'était un cadeau de l'équipage. Elle aimait beaucoup cette objet et ils étaient fier de ramener avec eux celle qui serait leur future duchesse. La jeune femme ne manqua pas de remercier chaleureusement le marin pour son cadeau avant de partir vers sa cabine, la main dans celle de Nicolaï. Le jeune homme imaginait tout à fait sa douce épouse plantée au sommet d'une tour de la Citadelle, sa longue vue déployée à observer se qui se passait en contrebas dans la ville. Non pas par voyeurisme, mais par simple curiosité.

En arrivant elle posa la longue vue sur la coiffeuse. À peine le temps de compter jusqu'à deux et Nicolaï réceptionna Asima dans ses bras. Elle se blottissait contre lui, cherchant à respirer son parfum, à sentir sa présence à ses côtés elle l'enlaçait tendrement dans ses bras et le jeune homme fit de même.

Doucement, elle lui murmura:


- Je sais que tout à l'heure lorsque nous poserons pieds à terre, nous serons chacun pris par des obligations, des devoirs, des gens à rassurer, à tempérer, et ne pourrons être seuls tous les deux et nous occuper de nous avant un temps indéfini. Alors tant que c'est encore possible, et en égoïste, je profite un peu de t'avoir pour moi toute seule.

Doucement, Asima passa sa main sur la joue de son époux. Le regard doré de la jeune femme était rivé sur les yeux métalliques de Nicolaï. Les étoiles qu'il y avait vu brillé se trouvait toujours dans les prunelles de la kaliornienne. Des étoiles qui ne brillaient que pour Nicolaï. Il aimait tant les yeux d'Asima. Comme ses caresses qu'il sentait sur son visage. Doucement, elle vint l'embrasser alors que son châle glissait doucement sur ses épaules. Malheureusement, ils durent se séparer l'un de l'autre. Asima devait se changer et pour sa part, Nicolaï devait revêtir son armure. C'était ainsi qu'il allait devoir se présenter devant le peuple de Florissant. Dans son armure complète. Se n'était pas des plus confortable, mais c'était la coutume. Pourtant, malgré le fait qu'il fallait à tout prix qu'ils se changent au plus vite, Asima n'avait pas plus envie de se séparer de Nicolaï que le jeune homme ne voulait la laisser partir. Elle caressa doucement ses cheveux. Qu'il aimait sentir les doigts de la jeune femme sur son visage. En fait, il aimait vraiment tout se qui pouvait se rapporter à Asima. De prêt ou de loin. Il aimait la voir froncer les sourcils lorsqu'elle butait sur un mot en cygnac ou la voir concentrée sur une tâche. Quoi qu'il se passe, Asima voulait toujours bien faire et contenter tout le monde. Tâche difficile, voir même impossible. Mais elle essayait quant même. Si la noblesse estarienne ne l'aimait pas forcément à sa juste valeur, le peuple du duché allait aduler leur future souveraine. Il se demandait quel surnom on allait bien pouvoir lui donner. Les bardes trouveraient certainement quelque chose pour parler de l'épouse du ''Fléau-du-Chaos''.

- J'ai refusé la litiére que les dames m'ont proposé. Je préfére monter à cheval et me présenter ainsi. Est ce que cela te convient ?

Nicolaï sourit et, serant toujours la jeune femme contre lui, il la fit tournoyer.

« Tu es parfaite mon amour. Je me demande qui sont ces servantes, mais tu devrais te méfier d'elles. Les habitants de Florissant n'auraient pas forcément aimé voir leur future duchesse en litière. Ils auront une bien meilleure première image de toi. »

Décidément, sa première confrontation avec la politique était plus rapide que prévus. Il embrassa doucement Asima sur le front, caressant ses cheveux qu'il aimait tant. Comme s'il cherchait à rassurer une enfant qui a peur.

« Il faut que tu reste naturelle Asima. Tout se passera bien. »

Il était sans doute temps de changer de sujet.

« Tu me montre ta robe? »

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Asima Ben Ehsan

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 12/05/2010


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Mer 21 Juil - 14:37

« Tu es parfaite mon amour. Je me demande qui sont ces servantes, mais tu devrais te méfier d'elles. Les habitants de Florissant n'auraient pas forcément aimé voir leur future duchesse en litière. Ils auront une bien meilleure première image de toi. »

Les servantes en question étaient proches des habitudes du Duc et de son fils. Et sachant que c'était une chute de cheval qui avait tué le premier amour de Nicolaï, elles faisaient tout pour que cela ne se reproduise pas. Asima savait qu'elle allait devoir employer quelques stratagémes pour monter à cheval. Non pas parcequ'elle voulait les contrarier ou leur faire de la peine mais parce que c'était nettement plus pratique et que Nicolaï ne paraissait pas en être effrayé. C'est en achevant grâcieusement le tournoiement insuflé par son mari qu'elle répondit

- Ce sont des personnes de confiance pourtant. Mais tu sais dans la majorité des moeurs une dame ne monte pas à cheval, elle utilise une litiére. Alors cette demande ne m'a pas étonné.

Mais comme le disait si bien son cher et tendre il valait mieux rester le plus naturel possible. Elle voyait bien qu'il faisait tout pour la rassurer, la mettre en confiance. Quel ange! Le destin lui avait vraiment donné le meilleur des époux. Mais il était hors de question qu'elle soit un poids pour lui.

« Tu me montre ta robe? »

La jeune fille sourit. Elle savait peu de choses des hommes mais ce qu'elle n'ignorait pas c'est qu'en général la mode et les vêtements passaient en second plan pour eux et qu'ils laissaient faire les femmes. Ici les rôles étaient plutôt invesrés dans l'ensemble. Asima se baissa et tira une male de sous le lit. Elle fit jouer le mécanisme doré et le couvercle se leva. Asima déploya sur le lit une robe de laine d'un rouge vin juste au corps puis large dans le bas. Sa taille était ornée de d'une fine ceinture à laquelle on avait incrusté des rubis et de minuscules émeraudes. Cette tenue était chaude, élégante et pratique. Elle ne génerait en rien Asima puisqu'elle épouserait parfaitement les courbes de son corps et mettrait en valeur son teint caramel pâle ainsi que sa chevelure couleur de jais.

- La ceinture est à ma mére. Elle la portait le jour où mon grand pére l'a donné à marier à mon pére.

Asima s'assit à sa coiffeuse et commença à déméler ses cheveux qu'elle releva sur la nuque et fit tenir à l'aide d'un pic en cristal tout simple mais qui renvoyait la lumiére.

- Voudras tu que je t'aide à mettre ton armure ? Je n'aurais pas longtemps à me vêtir et à me chausser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Lun 2 Aoû - 10:36

Asima acheva de tournoyer avec une grâce non négligeable avant de répondre, un joli sourire flottant sur ses lèvres. Le genre de sourire qui vous font oublié tout se qui se trouve tout autour de vous.

- Ce sont des personnes de confiance pourtant. Mais tu sais dans la majorité des moeurs une dame ne monte pas à cheval, elle utilise une litiére. Alors cette demande ne m'a pas étonné.

Oui, dans la majorité des peuples, il n'y avait que les hommes qui se déplaçaient à cheval. Les femmes ne le faisaient pas. C'était le cas pour les duchés du sud tels qu'Argus ou Vestira. Mais on était pas dans le sud. Et à Florissant, seul les vieillards, les blesser ou les femmes enceintes se déplaçaient dans des litières lorsqu'ils se présentaient au peuple. Asima ne rentrant dans aucune de ces trois catégories, il allait donc falloir qu'elle monte à cheval.

Asima sourit à nouveau à Nicolaï. Pour être honnête, la façon dont sa jeune épouse serait vêtue était tout à fait secondaire. La seule chose qui comptait, c'était qu'elle était là avec lui. Un point c'est tout. Qu'elle soit habillée en rouge en bleu en mauve ou quoi que se soit d'autre et qu'importe le nom de cette étoffe, Nicolaï n'en avait honnêtement pas grand chose à faire. Asima serait rayonnante quoi qu'il se passe. Mais s'intéresser à se qu'elle portait semblait faire plaisir à la jeune femme. Si c'était pour qu'elle soit heureuse, il le ferait sans la moindre hésitation. Même si cela pouvait surprendre qu'il s'y intéresse.

Elle alla tirer une malle de sous l'étroit lit de sa cabine. De ses doigts fins et agiles, elle fit jouer le mécanisme doré et le couvercle se leva. Elle prit grand soin à déployer ensuite sur le lit une grande robe de laine d'un rouge sombre au bas plus large. La taille de la jeune femme serait ornée de d'une fine et superbe ceinture incrustée de rubis et de minuscules émeraudes. Cette couleur mettrait parfaitement en valeur son teint hâlé par le soleil de Kaliorn et cette coupe mettrait tout aussi en valeur les courbes de son corps.


- La ceinture est à ma mére. Elle la portait le jour où mon grand pére l'a donné à marier à mon pére.

Nicolaï devina que cette ceinture revêtait une importance tout à fait particulière pour Asima. Surtout maintenant qu'elle était loin des siens. Et qu'elle s'apprêtait à entrer dans un monde dont elle ne connaissait pas grand chose. Elle devait avoir conscience qu'elle ne révérait pas aussi facilement ses parents qu'il aurait put être possible si elle avait été mariée à un kaliornien. Cette ceinture était se qui lui rappellerait sa mère. Qu'importe que les estariens préfèrent l'argent et les saphirs à l'or et aux rubis. Elle porterait cette ceinture quant elle le voudrait. Et Nicolaï s'assurerait qu'elle ne s'en prive pas pour faire plaisir à qui que se soit.

Pour lui, Asima n'avait rien à prouver. Elle faisait preuve d'un réel courage en suivant son jeune époux au bout du monde. En fait, Nicolaï était la seule et unique chose qui la poussait à venir à Florissant et il se sentait un peu fautif de la déraciner ainsi.

La jeune femme s'assit à sa coiffeuse et commença à déméler sa longue chevelure de nuit avant de la relever sur la nuque et d'y glisser un fin pic en cristal sans ornement particulier pour la faire tenir. L'éclat du cristal dans la chevelure de jais de la jeune femme donnait un effet tout à fait saisissant.


- Voudras tu que je t'aide à mettre ton armure ? Je n'aurais pas longtemps à me vêtir et à me chausser.

Nicolaï s'approcha d'elle et déposa un léger baiser dans son cou avant de la serrer dans ses bras. Il voulait qu'elle sente à quel point elle était importante pour lui. Plus importante que tout en fait. Il voulait la tenir dans ses bras. La protéger de tout se qui pouvait lui faire du mal.

« Je t'aime Asima. Même si je ne pourrais pas vraiment le montrer, je t'aime. »

* * *

De l’avis de tous, Florissant était une cité magnifique.

De l’avis de ses habitants plus que de celui des autres duché d’ailleurs.

La ville d'Estaroth pouvait s’enorgueillir d’une grande beauté pourtant. Surtout en été lorsque les rayons du soleil venait frapper les murs blanc, faisant resplendir la ville.

Divisée en cinq parties. La première partie et la plus importante de toute était la fameuse Citadelle. La forteresse qui abritait la dynastie ducale de Florissant : Les KalonErc’h. De nombreux historiens c’étaient penché sur l’histoire de la forteresse. D’après leurs dires, elle n’était au départ qu’un simple fortin de planches agencée de manière relativement approximative. Quoi qu’il en soit, il ne restait rien de cela à présent. La Citadelle était une forteresse aux dimensions colossales. Deux épaisses lignes de remparts garnies de tours rondes de belles tailles (plus grande à elle seule que certains bastions du royaumes) entouraient un donjon carré extrêmement imposant. Celui-ci s’élevait bien plus haut que les autres tours et était couvert d’un toi de tuile bleue. Entièrement bâtie en pierre blanche, elle donnait au lieu une impression saisissante de grandeur et de puissance. Non seulement par sa masse qu'on definait tout à fait écrasante et digne d'un des plus grands bastion du monde, mais également par une curiosité architecturale qui donnait l'impression qu'elle n'était en fait pas si massive que cela. En son sommet flottaient côtes à côtes les bannières de Gwutha KalonErc’h et de Nicolaï KalonErc’h.

La Citadelle était également perchée sur un roc et surplombait la ville d’au moins trente mètres.
Ceci finissant de faire de convaincre les observateurs que la réputation de la Citadelle n'était en rien volée. C'était un bastion imprenable. Elle n’avait été prise qu’une et unique fois. Par les armées de l’Empire de Tilée. A l’époque, prendre Florissant avait nécessité deux ans de siège et trois légions complètes au plus fort de la bataille. Si la ville était tombée entre les mains des légionnaires en deux jours, monter à l’assaut de la Citadelle c’était montré bien plus compliqué.

Trois côté du roc était des falaises presque verticales qui plongeaient dans l’Argent pour certaine, dans la Mer d’Or pour d’autres. Le troisième côté était une pente raide dont l’unique chemin était défendu par trois barbacanes. Pour monter, il fallait montrer pâte blanche et de préférence être attendu par le duc.

Un peut plus loin s’étendait les quatre quartiers de Florissant. Le quartier le plus proche du roc de la Citadelle était aussi le plus ancien et donc le plus beau. Tout comme la forteresse, il était entièrement construit de maisons de pierres blanches aux toits en tuiles bleues. Il était également ceint d’une muraille (en pierre blanche également). Selon la légende, c’est Estaroth KalonErc’h, le premier duc, qui en traça les limites lorsqu’il fondit la ville.

Un peut plus loin s’étendaient deux faubourgs qui avaient été aménagé et abritait les classes moyennes et aisée de la cité. La aussi on retrouvait les pierres blanches et les toits bleu. Une nouvelle muraille avait également été construite lorsqu’il était devenu nécessaire de protéger tout les habitants contre les attaques. Enfin, les dernier quartier était le plus insalubre et ne possédait pas de maisons en pierre. C’était le quartier pauvre. Là ou il ne valait mieux pas s’attarder en pleine nuit.

La ville c’était surtout développée autour de ses deux ports, laissant libre un vaste espace face à la seule entrée de la Citadelle. Cela permettait que les visiteurs n’aient à traverser que le quartier le plus riche pour se rendre chez le duc.

Deux ports bouillonnant d’activité. L’un se concentrait sur le commerce fluvial et très juteux de l’Argent. L’autre en revanche était tourné vers la Mer d’Or.

Mais aujourd'hui, la ville bruissait d'une activité à peine contenue et on se pressait le long du chemin qui menait du port principal à l'entrée de la Citadelle. La garde de Florissant était entièrement mobilisée et plus encore, la Garde d'Argent, élite de l'armée estarienne avait également été déployée. La raison était simple: aujourd'hui, le Régent de la Citadelle revenait de son voyage à Tal'Shek et il ne revenait pas seul. Les rumeurs allaient bon train sur la future duchesse de Florissant. Certains la prétendaient grosse, d'autres squelettiques. Pour l'un, sa peau serait aussi noire que du charbon. Pour d'autres, juste légèrement hâlée. En fait, il y avait autant de représentation mentale d'Asima qu'il y avait d'habitant et aucune n'était vraiment bonne.

La foule en liesse fit un triomphe au jeune couple. Asima resplendissait dans sa robe rouge, aussi visible qu'une goute de sang sur la neige. Chevauchant à côté d'elle, Nicolaï rutilait dans son armure polie. Le soleil était au rendez-vous et ses rayons se reflétait sur les armures des soldats posté le long du parcours, les habillant de lumière.

Les estariens faisaient mentir leur réputation de personnes frigides tant ils laissaient exploser leur joie devant leur future duchesse.

* * *

Gwutha, un bras en écharpe et lui aussi revêtu de son armure de cérémonie lissa doucement sa moustache en observant Asima. La jeune femme avait été présentée à lui dans les formes devant les nobles de Florissant dans la salle du trône de la Citadelle. Maintenant, ils avaient une entrevue moins formelle et il pouvait laisser libre cour à sa joie.

Nicolaï avait enfin une épouse. Il se faisait du soucis. Plus de la première jeunesse, cette blessure qu'il avait reçut l'avait grandement inquiété. Il voulait voir son fils adoptif marié avant d'avoir à rejoindre la Dame et le Chevalier Vermeil.

Et voilà que c'était enfin chose faite. Asima était une charmante jeune femme. Il avait trouvé Cyrielle charmante également. Mais la seule autre femme à avoir réussi à voler le coeur de Nicolaï était morte. Il ne servait à rien de ressasser le passer.

Le jeune homme se tenait d'ailleurs juste à côté de son aimée, lui tenant doucement la main. Malgré le peu d'expression qu'affichait Nicolaï, on pouvait aisément lire dans ses yeux tout l'amour qu'il portait à Asima.

De sa main valide, Gwutha prit délicatement celle d'Asima et y déposa un baise main comme un galant jeune homme... avec quelques années en plus.


« Vous êtes radieuses. Si j'avais une trentaine d'année de moins, je jalouserais certainement Nicolaï au plus haut point. Je suis ravis de pouvoir vous accueillir ici comme ma fille. »

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Asima Ben Ehsan

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 12/05/2010


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Mer 25 Aoû - 8:20

« Je t'aime Asima. Même si je ne pourrais pas vraiment le montrer, je t'aime. »

Juchée sur son cheval, sa longue vue à la ceinture, et aux côtés de Nicolaï Asima se demandait pourquoi il lui avait dit cela puisqu' elle n'avait aucun doute sur ses sentiments. Elle reporta son attention sur le peuple Florissant qui laissait exploser sa joie. L'accueil était des plus chaleureux et Asima leur souriait à pleine dents et envoyait quelques signes de têtes par-ci par-là. Tous ces gens si gentils lui plaisaient. Ils ne semblaient pas lui vouloir de mal. Pourtant son instinct lui soufflait de demeurer prudente. Quant à la citadelle elle était tout bonnement captivante. Combien de temps avait-il fallut aux hommes pour construire de tels remparts ? N'était-ce pas les Dieux qui avaient forgé ce joyaux ?

Des fleurs furent lancés sur leur passage. Asima en attrappa une au vol et l'agita en signe de salut aprés en avoir respiré le parfum. Tout ce monde c'était à la fois grisant et étouffant. Asima avait toujours vécu pratiquement seule. Cela dit par rapport aux femmes du harem on pouvait se demander d'où pouvait provenir le plus grand danger. Son bien aimé était à ses côtés dans son armure étincellante, droit comme un I. Et, une fois de plus, la vizirette se dit qu'elle avait une chance incroyable d'appartenir à cet homme.

Lorsqu'ils gagnérent le palais et une fois les formules d'usage dites les jeunes mariés se retrouvérent sur seuls avec le Duc. Gwutha avait une jolie moustache et surtout...un bras en écharpe. Lors de leur premiére rencontre Nicolaï lui avait parler du fait que son pére adoptif éta blessé. C'était d'ailleurs ce qui avant hâte le jeune homme à prendre femme. Comms ils n'étaient que tous les trois, elle se permit de glisser sa petite main dans celle de Nicolaï. Elle adorait sentir le contact de sa peau.


« Vous êtes radieuse. Si j'avais une trentaine d'années de moins, je jalouserais certainement Nicolaï au plus haut point. Je suis ravis de pouvoir vous accueillir ici comme ma fille. »

Une fois de plus Asima fut bluffée par l'accueil chaleureux. Son sourire jusqu'ici poli et respectueux se détendit complétement.

- Pour ma part et même sans années en moins j'envie Nicolaï d'avoir un pére tel que vous.

Dans un geste spontanné et grâcieux elle tendit sa main à son beau-pére pour lui offrir la fleur qu'elle avait attrappé tout à l'heure.

- Aussi je suis d'avantage enchantée de faire désormais partie de votre famille. C'est un honneur et une joie d'être l'épouse de Nicolaï et votre fille...Pére.

Le regard doré de la jeune femme se posa briévement sur le bras blessé de son beau-pére. Elle avait envie de lui demander comment il allait et de vérifier si il avait été correctement soigné. Elle savait que cette blessure inquiétait beaucoup Nicolaï. Et son mari ne s'inquiétait pas pour rien






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Sam 4 Sep - 17:13

Nicolaï sera doucement la mais d'Asima lorsqu'elle la lui donna discrètement. Peut-être pour se rassurer un peu, sentir le contact de celui qu'elle aimait et se dire qu'elle n'était pas seule. Il ne pouvait lui refuser cela. Asima n'était pas seule. Elle ne le serait plus en tout cas. Il allait veiller à se qu'elle ne manque de rien.

Le jeune homme fut ravis de voir que le sourire d'Asima changea. Jusque là, elle avait regardé Gwutha d'un air un peu gêné, son sourire se détendit lui aussi. Asima était si belle lorsqu'elle était détendue. Elle paraissait tout de suite plus calme et plus sereine. Elle n'avait pas de réelles raison d'être tendue et bien souvent, la jeune femme se mettait la pression toute seule. Elle avait peut-être encore imaginé qu'on allait l'observer et la juger ici. Que Gwutha la dévisagerait comme une instruse. Mais non. Eh oui, les estariens et particulièrement les KalonErc'h n'étaient pas si froid qu'on le disait. Non, leurs coeurs n'étaient pas gelé par l'hiver, non, leur rire était toujours vivant. Oui, leur âmes n'étaient pas d'acier.


- Pour ma part et même sans années en moins j'envie Nicolaï d'avoir un pére tel que vous.

Dans un geste spontané et gracieux elle tendit sa main à son beau-père pour lui offrir la fleur qu'elle avait attrapé au vol quelques temps plus tôt. Asima. Toujours Asima quoi qu'on y fasse. Mettez la à l'aise et vous aurez la plus ravissante des femmes. Peut-être un peu candide, mais c'était si... rafraichissant.

- Aussi je suis d'avantage enchantée de faire désormais partie de votre famille. C'est un honneur et une joie d'être l'épouse de Nicolaï et votre fille...Pére.

Gwutha lui offrit une révérence et cueillit doucement la fleur dans la main d'Asima avant de la glisser dans une boutonnière de son habit.

« Je ne vais pas vous déranger plus longtemps, dit le vieil homme en lissant sa moustache. Nicolaï, je te laisse faire découvrir les appartements ducaux à ta douce épouse. Je vous rejoindrais peut-être plus tard. »

Nicolaï hocha la tête et ne se fit pas prier pour entrainer Asima à sa suite dans les couloirs de la Citadelle. Les murs étaient recouverts de vastes tapisseries qui représentaient les grandes heures du duché. La lutte d'Estaroth, la mort du premier duc, la prise de Vryl, la troisième bataille de l'Argent, le serment les Epées, le siège de la Citadelle. Toutes les heures de gloires et grands événements qui avaient marqué l'histoire de Florissant et de la Citadelle.

Le jeune homme s'arrêta au pied d'un escalier à l'air particulièrement étrange. On voyait bien d'ici que la petite centaine de marches qui le constituait étaient mal taillée, contrastant avec le reste de la Citadelle. Mal taillé, de différentes hauteurs, taille, largeur, pas droite. Non, vraiment, cet escalier n'avait rien à faire là.

Il faisait tâche par rapport au reste de la forteresse dont aucune pierre ne dépassait.


« L'escalier d'Aronwaskar, expliqua Nicolaï. Il est là pour que les ducs soient certain que personne en viendra les déranger pour rien. On entend rien de se qui se dit ici depuis là ou nous sommes. C'est difficile à monter. Mais c'est le but. »

Et oui. Difficile, c'était le mot. Surtout que les murs qui bordait l'escalier ne présentaient pas le moindre monte escalier ou quoi que se soit qui aurait put s'en approcher un tant soit peu.

La montée fut assez longue, Nicolaï essayant d'aider autant que possible Asima dans cette tache qu'il savait ardue.

Une fois l’ascention terminée, ils débouchèrent directement dans un salon coquet. Les couleurs étaient vive et les fauteuils qui y étaient disposé très confortable. Dans la cheminé, une grosse bûche de bois attendait qu’on allume le feu. Mais il faisait bon ici. Un peut plus frai que dans la salle d’Estaroth, mais bon. C’était le salon de Kiraë.

Autant la salle d’Estaroth, salle du trône de Florissant, était le domaine du duc, autant le salon de Kiraë était celui de leurs épouses. Chacune le décorait à sa manière. C’était là que le duc recevait ses invités important, parlait et négociait avec eux. Un moment, Nicolaï s’arrêta. Comme à chaque fois qu’il entrait ici, il marquait un temps d’arrêt. S’il était ici, c’était parce que les deux dernières occupantes de ce lieu était morte avant leur heure. L’une emportée à trente ans alors qu’elle mettait au monde le vrai héritier de Gwutha, mort né. La seconde, à vingt six ans, terrassée par une épidémie qui avait fait des ravage cette année là dans les duché du Nord. Plus de dix ans s’étaient écoulé, mais Nicolaï ressentait toujours la même impression de gêne en entrant dans le salon. Comme s'il était un intrus.

Son visage avait largement perdu de sa rigidité.

Comme on chasse un insecte, il se remit en route, avançant vers un couloir habilement dissimulé dont les murs étaient parsemé de nombreuses portes. Il se dirigea vers l'une d'elle sans la moindre hésitation.


« Voilà. C’est ici, dit-il en ouvrant une porte. »

La chambre qui se trouvait derrière cette porte était normalement spécialement réservée aux émissaires de Kaliorn. Spacieuse, elle était meublée et décorée comme l’aurait été la chambre d’un riche seigneur dans le sultanat. Seul élément purement estariens : les couvertures sur le lit. Elles étaient totalement superflue dans le sultanat, mais à Florissant, c’était autre chose. Et bien entendu, une grosse cheminée.

« Je me suis dit que cela pourrait te faire plaisir. Cette chambre était réservée pour les émissaires du Sultanat de Kaliorn. Mais... maintenant, c'est ta chambre. »

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Asima Ben Ehsan

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 12/05/2010


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Lun 20 Sep - 8:31

Gwutha les quitta et Nicolaï entraîna Asima dans un escalier des plus étranges. Irrégulier au possible et d'une praticité douteuse. On pouvait se demander ce qu'il venait faire au milieu de ce palais si rafiné et magnifique. Nicolaï répondit à l'interrogation muette de son épouse

« L'escalier d'Aronwaskar, expliqua Nicolaï. Il est là pour que les ducs soient certain que personne en viendra les déranger pour rien. On entend rien de se qui se dit ici depuis là ou nous sommes. C'est difficile à monter. Mais c'est le but. »


Ils ne prirent pas le temps de s'attarder sur les superbes tapisseries représentant les plus grands moments de l'histoire Florissante et commençérent l'ascension. Asima se promit d'apprendre la tapisserie pour pouvoir à son tour laisser une trace du futur reigne de son époux. Et puis il lui semblait que les tapisseries aidaient à garder la chaleur des lieux. La montée fut difficile. La vizirette n'était pas trés sportive et il y avait un grand nombre de marches. Heureusement Nicolaï était là et l'aida. Elle ne put s'empêcher de penser que parfois il arriverait aux habitants des lieux d'être blessés, malades, fatigués, enceinte, ivre ? Et que dans ces conditons, monter se coucher serait un véritable calvaire! Et puis politiquement parlant elle ne trouvait pas que ce soit l'idéal. Le souffe court elle dit

- Pourtant il n'y a pas pire que l'inaccessibilité je crois. L'isolement est une chose mauvaise qui fait perdre pieds de la réalité. Je m'imagine en tant qu'émissaire devant gravir réguliérement ses marches pour porter un message important au Duc. Au bout d'un moment j'en aurais assez. J'attendrais qu'il descende et du coup les affaires prendraient du retard ou alors je confierais ce message au bras droit du Duc. Bref, à mon sens, cet escalier n'est pas un avantage. Par contre il peut être trés pratique si nous sommes attaqués.

Enfin la terrible ascension de l'escalier ducale prit fin. Un joli salon aux couleurs vives fit son apparition. Asima était sous le charme! Nicolaï semblait un peu mal à l'aise. Avait il de mauvais souvenirs ici ? Puis ils prirent uen autre direction. Nicolaï ouvrit une porte sur une chambre spacieuse, meublée et décorée comme l’aurait été la chambre d’un riche seigneur dans le sultanat. Il y avait des couvertures sur le lit et une grosse cheminée.

« Je me suis dit que cela pourrait te faire plaisir. Cette chambre était réservée pour les émissaires du Sultanat de Kaliorn. Mais... maintenant, c'est ta chambre. »

La vizrette était enchantée! La piéce était grande et elle mourrait d'envie d'aller sauter sur le lit moelleux! Bien sur au niveau de la décoration il y aurait des choses à changer, à féminiser. Et des couleurs vives et gaies à mettre. Mais peu importe! Chaque chose en son temps. Riant elle sauta au cou de son mari et l'embrassa.

- C'est tellement joli! Merci.

Sa fatigue de la montée d'escaliers envolée elle l'entraîna à sa suite vers la cheminée.

- Regarde! Nous pourrons mettre deux fauteuils ici et une petite table. Le soir nous pourrions jouer aux échecs et je nous nous raconterons nos journées au coin du feu.

Tout de même une chose la tarodait

- Mais où est ta chambre à toi ?

Elle fronça légérement les sourcils et avoua

- J'espére que je n'aurais pas besoin de monter un autre escalier affreux pour venir te rejoindre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Mer 29 Sep - 6:20

Un sourire ravis se peignit sur le visage d'Asima lorsqu'elle découvrit sa chambre. Cela ravit Nicolaï. Il ne savait pas trop comment se comportaient les couples au sultanat. Mais chez les cygnacs, il était de tradition de faire chambre à part. En tout cas, chez la noblesse, puisque les mariages étaient souvent des actes politiques. Les deux conjoins trouvaient souvent leur bonheur avec des amants. Ainsi, mieux valait que les chambres soient séparé. Cela évitait qu'un des époux surprenne l'autre dans une fâcheuse position.

Nicolaï réceptionna souplement Asima qui lui sauta au cou pour l'embrasser. La vizirette était pleine d'énergie et d'entrint. Tant mieux, elle allait pouvoir apporter un peu de couleur dans la morgue de la Citadelle. Et puis, une présence féminine serait agréable dans les appartements ducaux. Cela faisait bien longtemps qu'ils n'en avaient pas vraiment connu. Depuis la mort de la seconde femme de Gwutha en fait.

Déjà, le rire frai d'Asima semblait emplir l'air et dépoussiérer toute cette tristesse accumulée au fil des ans.


- C'est tellement joli! Merci.

Et hop, c'est partit pour un tour. La vizirette soudain apparement totalement remise de ses petites difficultés avec l'escalier entraina son époux vers la cheminée. Elle était ravie et Nicolaï était heureux que cela lui plaise. Il avait eu un moment de doute. Est-ce que cette chambre n'allait pas trop lui rappeler son pays qu'elle avait quitté pour se rendre si loin.

Il était rassuré et heureux de voir qu'elle ne semblait pas y penser et était tout à sa joie de découvrir sin nouveau chez elle en sa compagnie.


- Regarde! Nous pourrons mettre deux fauteuils ici et une petite table. Le soir nous pourrions jouer aux échecs et je nous nous raconterons nos journées au coin du feu.

Douillette petite perspective. Et puis, il pourrait aussi la tenir contre lui au coin de ce feu. Sous ses airs de grand guerrier, Nicolaï avait une âme de chaton. Promettez lui un endroit douillet et chaud avec des câlins et vous le verrez accourir à la première occasion.

Un petit plis soucieux vint se poser sur le joli visage d'Asima.


- Mais où est ta chambre à toi ? J'espère que je n'aurais pas besoin de monter un autre escalier affreux pour venir te rejoindre.

Nicolaï sourit à Asima.

« Non mon amour. Pas d'autres escaliers. Mais le couloir à traverser. Ma chambre est presque en face. De la tienne. »

Au dehors, un grondement sourd retentit. Les nuages s'étaient accumulé, noirs et menacent en quelques minutes.

Les orages de printemps.

Nicolaï sourit à Asima.


« Viens avec moi. »

Sans perdre de temps, il entraina Asima jusqu'à un petit balcon. De là, on voyait la Citadelle qui s'étendait à leurs pieds et, plus loin, l'étendue sans fin de la Mer d'Or.

« Voilà. Ça ne devrais pas tarder, dit-il avec un sourire malicieux à son épouse. »

En effet, rapidement, une grosse goute d'eau tombe du ciel. Puis une autre et encore une autre. Rapidement, se fut un véritable torrent qui s'abattit sur Florissant et nos deux amoureux ne tardèrent pas à être totalement trempé.

Nicolaï éclatat de rire en voyant la tête d'Asima. Jamais elle n'avait dut voir autant d'eau tomber du ciel.


« Attend un peu que nous soyons en hiver, dit-il un grand sourire aux lèvres. »

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Asima Ben Ehsan

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 12/05/2010


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Mar 19 Oct - 19:54

« Non mon amour. Pas d'autres escaliers. Mais le couloir à traverser. Ma chambre est presque en face. De la tienne. »

La Vizirette était bien soulagée! L'idée qu'ils risquaient de se rompre les os à chaque fois qu'ils souhaitaient se rejoindre l'avait un peu inquiétée.Au dehors, un grondement sourd retentit. Surprise Asima sursauta

- Est ce que ce sont les canons ?

Nicolaï sourit à Asima et la vizirette pensa qu'elle aurait donné tout ce qu'elle possédait pour que son époux aie ce sourire éternellement.

« Viens avec moi. »

Sans perdre de temps, il entraina Asima jusqu'à un petit balcon. De là, on voyait la Citadelle qui s'étendait à leurs pieds et, plus loin, l'étendue sans fin de la Mer d'Or. La jeune fille s'accoudé à la rembarde, en pleine contemplation de cette si jolie vue.

« Voilà. Ça ne devrais pas tarder, dit-il avec un sourire malicieux à son épouse. »

Mais...de quoi parlait il ? Y avait il une autre surprise? Elle allait l'interroger lorsqu'une grosse goute d'eau tomba du ciel. Puis une autre et encore une autre. Rapidement, se fut un véritable torrent qui s'abattit sur Florissant et nos deux amoureux ne tardèrent pas à être totalement trempé. Nicolaï éclatat de rire devant la vizirette encore toute étonnée de ce qui venait de se passer.

« Attend un peu que nous soyons en hiver, dit-il un grand sourire aux lèvres. »

Asima était tellement frigorifiée qu'elle claquait des dents. Elle n'avait jamais eu aussi froid de sa vie. Elle réagit promptement à la remarque de Nicolaï

- Tu veux dire qu'en hiver c'est pire ?

Et puis elle remarqua l'air malicieux de son époux qui venait de lui jouer un bon tour . Faussement indignée elle mit ses petits poings sur les hanches et lui dit

- Alors comme ça tu savais ce qui allait se passer et tu m'as laissé me mouiller au risque de tomber malade. Oh bravo!

Un sourire en coin se dessina sur les lévres de la Vizirette

- Je te préviens Nicolaï KalonErc'h tu ne t'en sortiras pas comme ça!

Et sans prévenir elle fut sur lui et de ses petits doigts agiles se mit à le chatouiller partout

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Dim 24 Oct - 17:23

Asima paraissait tout à fait frigorifiée. La pauvre. Si elle avait froid maintenant, qu'est-ce que se serait lorsque les hivers rudes de Florissant viendraient prendre le duché sous la neige et bloquer les voies d'accès à la Citadelle et à tout se qui pouvait se trouver dans le nord. Pauvre Asima. D'un autre côté, dans ces moments là, ils auraient toujours les cheminées, les couvertures et les coussins. Et puis, il pourrait se blottir contre sa jeune épouse. Ou qu'elle se blottisse contre lui. L'instinct de chat du jeune homme était tout émoustillé à cette seule idée. Il en ronronnait presque d'impatience.

Enfin. Pour le moment, la jeune femme était présentement en train de claquer des dents, totalement frigorifiée par ce nouveau climat disons...différent, qu'elle découvrait. Quoi de plus normal en même temps. Mais il s'était attendu à se que cet orage lui fasse plus plaisir. Qu'elle soit un peu curieuse de ce phénomène qu'elle n'avait sans doute jamais vu ou très peu souvent dans son désert d'orrigine.


- Tu veux dire qu'en hiver c'est pire ?

*Oh que oui. En hivers, se n'est plus de l'eau qui tombe du ciel.*

Nicolaï avait un air malicieux. De ceux qu'ont les enfants quant ils font une bonne blague. Il ne fallait pas s'y tromper. Sous ses airs froids et distants, Nicolaï avait parfois des réactions un peu enfantine. Joyeuse.

Surtout avec Asima. Il découvrait à présent le simple plaisir de s'amuser. C'était...grisant. Toute son enfance et son adolescence, il les avaient passer à lutter. Pour être le meilleur dans tout les domaines. C'était se qu'on avait attendu de lui. Partit en retard dans l'apprentissage de la noblesse, il se devait de rattraper son retard et d'être au moins aussi bon que tout les autres. C'était là la version officielle. Officieusement, on attendait qu'il soit LE meilleur. Les Ducs devaient être les modèles. Fine fleur de la chevalerie Cygnacs et incarnation de toutes les valeurs et les qualités qu'elle pouvait représenter.

Pareille étude ne laissait que peu, voir aucune place à une quelconque distraction. Mais se qu'on ne connais pas ne peu pas nous manquer.

Asima réveillait en lui ces envies d'enfant. Quant il désirait au réveil demeurer toute la journée sous ses couvertures bien au chaud en la serrant dans ses bras. Ou leurs parties d'échecs endiablées qui se finissaient bien souvent par le fait que l'un d'entre eux sautait au cou de l'autre sans qu'il y ait eu de réel vainqueur.

L'ait faussement indignée par se qu'il venait de faire, elle mit ses petits poings sur les hanches, se calant fermement sur ses pieds face à lui.


- Alors comme ça tu savais ce qui allait se passer et tu m'as laissé me mouiller au risque de tomber malade. Oh bravo!

« Je suis mouillé aussi, répliqua Nicolaï toujours avec ce même sourire. »

Un sourire en coin se dessina alors sur les lévres de la jeune Vizirette. Sourire tout aussi malicieux que celui de Nicolaï et qui annonçait qu'ils allaient bientôt s'amuser. Le Cygnac était impatient.

- Je te préviens Nicolaï KalonErc'h tu ne t'en sortiras pas comme ça!

Et sans prévenir elle fut sur lui et de ses petits doigts agiles se mit à le chatouiller partout.

Ah non, pas les chatouilles. S'il y avait bien une chose à laquelle Nicolaï ne pouvait pas résister, c'était bien les chatouilles. Et ça, Asima le savait très bien la chipie. Oh que oui elle le savait. Le chevalier se mit à se tordre dans tout les sens, essayant de conserver son équilibre tout en cherchant à échapper aux papattes magiques d'Asima qui faisaient jaillir les rires de ses lèvres.


« Oh non... arrêêêêêêête. »

Il se tordait littéralement de rire alors qu'elle ne se dépatissait pas de son sourire. Par une torsion plus rapide que les autres, Nicolaï parvint à s'extirper hors de porter des chatouilles et à courir à l'intérieur des appartements ducaux, Asima sur les talons avec ses doigts avide de chatouiller à nouveau. Le jeune homme poussa la première porte qu'il trouvait et...oups. La chambre de sa bien aimée. Il était coincé.

Le temps qu'il s'en rende compte, Asima était déjà sur lui.

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Asima Ben Ehsan

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 12/05/2010


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Lun 1 Nov - 19:39

hp : trés beau ton nouvel avatar :à


Des éclats de rire tintaient de joie les appartements ducaux. Tels des enfants se chahutant, Nicolaï et Asima s'amusaient. Mais aprés tout, n'étaient-ils pas encore des enfants ? La Vizirette, transformée en madame Chatouille pour l'occasion, s'amusait énormément à courir ainsi aprés son mari et surtout...à le faire rire. N'était-ce pas la plus merveilleuse des choses ? Asima ignorait si elle serait une bonne épouse mais si elle parvenait à rendre son aimé joyeux alors ce serait déjà quelque chose.

« Oh non... arrêêêêêêête. »

Nicolaï se tordait littéralement de rire et elle aussi. Oui elle finirait par arrêter. Ne serait ce que pour qu'ils puissent chacun reprendre leur souffle. Mais pour l'instant "l'assaut" était trop amusant. Car si elle le chatouillait de son côté il ne se privait pas non plus. Et elle riait tellement qu'elle en avait les larmes aux yeux. Par une torsion plus rapide que les autres, Nicolaï parvint à s'extirper hors de porter des chatouilles et à courir à l'intérieur des appartements ducaux, Asima sur les talons avec ses doigts avide de chatouiller à nouveau. Le jeune homme poussa la première porte qu'il trouvait et...oups. La chambre de sa bien aimée. Il était coincé.
Tous doigts sortis Asima allait se jeter sur son mari et c'est ce qu'elle fit...pour l'embrasser fougueusement. Il y avait un moment qu'elle en avait envie! Au terme de ce baiser, mouillé parcequ'ils étaients tous les deux trempés par l'orage elle lui déclara avec sa spontanéité coutumiére et parcequ'elle sentait que ce serait ainsi


- Toi je t'aimerais toujours et tous les jours!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Dim 7 Nov - 22:13

Nicolaï eu tout juste le temps de se retourner lorsqu'il découvrit où il avait attérit. Tout juste le temps de se retourner après quoi il reçut sa jeune épouse directement dans les bras. Asima lui avait sauté dessus. Non pas pour le chatouiller comme il avait put s'y attendre. Mais pour l'embrasser avec passion. Tout deux aussi trempé l'un que l'autre échangèrent donc un long baisé lorsque leurs lèvres finirent enfin par de séparer, Asima prit la parole. Toujours aussi douce et spontanée qu'à son habitude.

-Toi je t'aimerais toujours et tous les jours!

La jeune vizirette disait toujours se qu'elle pensait. Et c'était à vrai dire se qui lui plaisait le plus chez Nicolaï. Lorsqu'elle avait un avis, elle le faisait partager à tout le monde sans faire attention à se que les gens pourraient bien penser. Oh, bien sur, il allait lui falloir s'adapter un peu aux rigueurs et aux codes de la cour ducale. Mais il espérait de tout cœur qu'elle resterait toujours ainsi. Oui. La cour avait tendance à dé-sécher les cœurs. Trop au goût de Nicolaï. En particulier celle de Florissant. Sans doute la plus martiale et la plus froide des douze cour ducales.

Mais Asima parviendrait à s'adapter et à garder cette fraicheur qu'il aimait tant en elle. Le jeune homme en était tout à fait persuadé.

Doucement, il caressa le visage caramel de son aimée.

Que ne l'avait-il pas rencontré plus tôt.


« Je t'aime Asima. Maintenant et jusqu'à se que je rejoigne Estaroth. »

Doucement, le jeune homme souleva Asima de terre et la porta jusqu'aux épais coussins qui servaient ici de lit.

Le jeune homme allongea sa douce épouse avec précaution et délicatesse. Il l'embrassa doucement avant de se blottir contre elle et de caresser doucement ses cheveux.


« Je t'aime ma rose des sables. »

Dehors, l'orage redoublait de violence et les coups de tonnerre, d'intensité.

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Asima Ben Ehsan

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 12/05/2010


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Jeu 11 Nov - 11:08

Doucement, il caressa le visage caramel de son aimée. Asima se blottit au creux de cette main tellement aimée.

« Je t'aime Asima. Maintenant et jusqu'à se que je rejoigne Estaroth. »

Doucement, le jeune homme souleva Asima de terre et la porta jusqu'aux épais coussins qui servaient ici de lit.Le jeune homme allongea sa douce épouse avec précaution et délicatesse. Il l'embrassa doucement avant de se blottir contre elle et de caresser doucement ses cheveux.

« Je t'aime ma rose des sables. »

Dehors, l'orage redoublait de violence et les coups de tonnerre, d'intensité. Asima ne disait rien et profitait des carresses de Nicolaï et de lui tout simplement en fermant les yeux, en le ressentant. Pendant qu'à l'extérieur le temps étaient violents, eux s'aimaient tout en douceur. Et elle appréciait cela. Elle aimait que Nicolaï soit si attentif et doux...et en même temps il était tellement fort, tellement brave!

- Je t'aime aussi mon chevalier! Quoiqu'il arrive ne change jamais.

Alors qu'elle avait glissé sa main dans la sienne et qu'elle s'apprétait à l'embrasser une chose étrange la détourna de ce si merveilleux chemin. Elle se dressa sur les coussins et se frotta les yeux. Est ce qu'elle hallucinait ou bien ??

- Qu'est ce que c'est Nicolaï ?

Dans un pays inconnu Asima s'attendait à tout. Mais de voir les coussins bouger tout seul ce n'était pas commun! Il semblait comme soulevés par quelque chose qui passerait en-dessous. Partagée entre l'inquiétude et la curiosité elle restait figée, ne sachant quoi faire. Et puis une tête surgit de la masse douillete!! Oui oui, une tête poilue arborant une grimace mécontente.

- Kassnoizett???

Le petit macaque sauta vivement de sa cachette se dressa sur ses petites pattes et bondit jusqu'à Nicolaï et Asima. Puis il se mit à pousser des petits cris vraiment mécontents tout en agitant son index poilu comme si il faisait la leçon. Entte deux cris la vizirette essayait de placer une parole.

- Mais...je...Chiraz...il fait froid ici...désobéissant...vilain Kassnoizett!

Pourant Kassnoizett ne décolérait pas et continuer à protester vivement. Allons, il ne fallait pas avoir peur des mots : la vizirette était en train de se faire fâcher par son annimal de compagnie qu'elle avait osé confier à une autre. Maîtresse indigne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Mar 16 Nov - 7:12

Asima ne disait rien. Elle se contentait de profiter des caresse de son jeune époux en fermant les yeux. Savourant se qui était sans doute un de leurs rares moment de plaisir et de tendresse que les deux époux pourraient partager. Étrange contraste entre la violence de l'extérieur et la douceur intime de cette chambre. Il savait qu'Asima aimait qu'on prenne soit d'elle et qu'on la traite avec délicatesse. Il la connaissait assez bien pour affirmer cela. Alors, même s'il ne savait pas trop comment s'y prendre, il faisait se qu'il pouvait pour la jeune femme.

- Je t'aime aussi mon chevalier! Quoiqu'il arrive ne change jamais.

Promesse qu'il lui serait sans le moindre doute difficile de tenir. Tout le monde sait à que point une couronne peut désecher les cœurs. Tout comme les armes d'ailleurs. Tout comme on ne tue pas sans conséquences, l'exercice du pouvoir ne se fait pas non plus sans conséquences. Elle glissa alors sa main dans la sienne et, s'avançant légèrement, elle fut à deux doigts de l'embrasser. Soudain, véritable tue l'amour, quelque chose d'étrange se mit à faire bouger les coussins.

- Qu'est ce que c'est Nicolaï ?

Ça c'était une bonne question et il s'empresserait de répondre quant il aurait quelque chose à lui dire. Mais il était bien forcé de dire que pour le moment, il n'en avait pas la moindre idée. Soudain, une petite tête émergea des cousins, immédiatement suivie par un corps poilu. Nicolaï sursauta. Qu'est-ce que c'était que cette chose? Un démon?

- Kassnoizett???

La bestiole poilue quitta sa cachette avec une rapidité éclair et se dressa sur ses pattes en poussant des cris apparemment assez mécontent. Bon sang, mais qu'est-ce qu'elle faisait là cette bestiole? Il avait dit à Asima de ne pas l'emporter parce qu'il n'était pas certain qu'elle survive aux rigueurs du climat de Florissant. Est-ce qu'elle avait quant même tenté d'emporter son compagnon ou celui-ci s'était-il invité tout seul? Bonne question.

Mais vu la surprise qui s'affichait sur le regard d'Asima, Nicolaï doutait que l'arrivée du macaque soit vraiment de son fait.

Enfin bref. Kassnoizett était présentement en train de pousser des cris, l'air mécontents tout en agitant son index sous leur nez. Asima quant à elle essayait de dire quelque chose. Pas forcément très facile d'ailleurs.


- Mais...je...Chiraz...il fait froid ici...désobéissant...vilain Kassnoizett!

Soyons clair. Malgré ses efforts, Asima était en train de se faire gronder par son macaque. Cela aurait put être comique si déjà ils n'avaient pas été interrompu en pleine action et si l'endroit où il se trouvait n'avais pas été dangereux pour ce singe à longue échelle.

« Ça suffit. »

Nicolaï avait très légèrement haussé le ton et Kassinoizett arrêta de râler pour aller se réfugier dans les bras de sa maîtresse. Il avait sentit comme une menace émanant de Nicolaï. Dans un sens, il n'avait pas tord. Mais lui l'avait ressentit.

Le jeune homme regarda Asima d'un air désolé.


« Qu'est-ce qu'il fait là? Je t'avais dit qu'il ne fallait pas l'emmener. On est en été et regarde le temps qu'il fait dehors. Les choses ne vont pas aller en s'arrangeant. Je ne suis pas sur qu'il puisse survivre à l'hiver. »

Doucement, il se rapprocha de son épouse et la prit dans ses bras.

« Que veux-tu faire Asima? Peut-être devrions nous demander l'avis de quelqu'un qui connais mieux les animaux. Il devrait pouvoir nous dire si garder Kassinoizett dans la Citadelle est une bonne idée ou pas. »

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Asima Ben Ehsan

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 12/05/2010


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Mer 17 Nov - 8:13

Suite au ton un peu sévére de Nicolaï Kassnoizett s'était réfugié dans les bras de la vizirette qui se trouvait fort embarassée. Son époux reprocha à Asima d'avoir emmener le petit singe. Sauf qu'Asima ne l'avait pas du tout fait venir. Il s'était "invité" tout seul. Elle était un peu vexée d'ailleurs que Nicolaï puisse penser qu'elle lui aie sciement désobéi et se sentait un peu en colére. Il dut le sentir d'ailleurs quand il vint la prendre dans ses bras.


« Que veux-tu faire Asima? Peut-être devrions nous demander l'avis de quelqu'un qui connais mieux les animaux. Il devrait pouvoir nous dire si garder Kassinoizett dans la Citadelle est une bonne idée ou pas. »


Ce qu'elle voulait faire ??? Allons donc est ce que Nicolaï lui laissait vraiment le choix ? Elle rencontra le regard suppliant du petit singe qu'elle serra cotre son coeur. Kassnoizett était son compagnon de toujours, le plus fidéle de ses amis.

- Je doute qu'il y aie qui que ce soit ici qui connaisse les singes.

Elle prit le Kassnoizett à bout de bras et le regarda droit dans les yeux faisant abstraction de son aire penaud trop attendrissant.

- tu as été désobéissant. Je suis fâchée Kassnoizett trés fâchée. Florissant n'est pas fait pour les singes! Tu vas aller trouver Amina et faire tout ce qu'elle te demande. Si tu désobéis encore une fois gare à toi!

Asima se déttacha de Nicolaï pour ouvrir la porte à Kassnoizett qui s'en alla la tête baissée. La vizirette referma la porte derriére lui avant de revenir à son époux

- Je ne pourrais pas me résoudre à l'abandonner une seconde fois. C'est mal de trahir les êtres qui nous font confiance! Et je m'en veux de ne pas y avoir pensé avant.

Tout était dit. Elle prit la main de son époux

- Ne t'inquiéte pas je vais m'occuper de lui et il ne viendra jamais plus t'ennuyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Mer 24 Nov - 16:46

Nicolaï regarda Asima serrer le petit singe contre elle. Celui-ci la regardant avec des yeux suppliants. Il ne voulait pas être abandonné. Et Asima ne voulait pas le laisser. C'était tout à fait flagrant. Mais, avaient-ils vraiment le choix? Les été à Florissant vallaient à peine les hivers du sultanat. Qui sait comment Kassnoizett pouvait le supporter? Et s'il mourrait? Asima serait sans le moindre doute effondrée. Il ne voulait pas qu'elle subisse ça. Mieux vallait qu'il reste en vie. Elle n'aurait pas à pleurer la mort de son compagnon. Nicolaï avait l'impression de jouer le méchant et de lui faire de la peine. Honnêtement, il détestait avoir ce rôle.

Asima serra Kassnoizett cotre son coeur.


- Je doute qu'il y aie qui que ce soit ici qui connaisse les singes.

Elle prit le Kassnoizett à bout de bras et le regarda droit dans les yeux.

- Tu as été désobéissant. Je suis fâchée Kassnoizett trés fâchée. Florissant n'est pas fait pour les singes! Tu vas aller trouver Amina et faire tout ce qu'elle te demande. Si tu désobéis encore une fois gare à toi!

Asima se détacha de Nicolaï et ouvrit la porte à Kassnoizett. Le singe s'en alla, tête basse. La vizirette referma la porte derrière lui, puis revint à son époux.

- Je ne pourrais pas me résoudre à l'abandonner une seconde fois. C'est mal de trahir les êtres qui nous font confiance! Et je m'en veux de ne pas y avoir pensé avant.

Elle prit la main de son époux. Nicolaï était tout à fait d'accord avec se qu'elle venait de dire.

- Ne t'inquiéte pas je vais m'occuper de lui et il ne viendra jamais plus t'ennuyer.

Nicolaï soupira. Il aurait voulut que tout se passe mieu. Mais apparemment, la Dame avait choisit de ne pas trop leur faciliter les choses.

« Asima, il ne m'ennuie pas. Mais tu serais effondrée s'il mourrait à cause du climat. Je ne veux pas que cela arrive. Voilà tout. »

Attirant la jeune femme sur les coussins, il la reprit dans ses bras et la berça doucement.

« Lord Adamar est friant d'exotisme depuis qu'il a épousé une kaliornienne. J'irais le voir demain et lui demanderais si les singes peuvent supporter le climat de Florissant. Si c'est le cas, tu pourras garder Kassnoizett avec toi sans soucis. D'accord?

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Asima Ben Ehsan

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 12/05/2010


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Mar 14 Déc - 16:36

Nicolaï semblait toujours aussi réfractaire à l'idée de voir Kassnoizett vivre ici. Il craignait que l'annimal ne supporte pas le climat. Et plus encore qu'Asima soit peinée de le voir mourir. Les motivations de son mari étaient plus que louables. Il était si prévenant. Il la protégeait comme une fragile statue de cristal. Pourtant c'était une femme robuste et sûre d'elle même qu'Asima devait devenir. Elle serait un appui pour son aimé et non une de ces geignardes qu'elle croisait si souvent au sein du palais de son pére.

- Ne t'inquiéte pas Nicolaï. Je suis prévenue de ce qui peut arriver et Kassnoizett également...Mais il vaut peut être mieux une vie courte et heureuse auprés de ceux que l'on aime plutôt qu'une longue vie sans attache...

Son petit malin de mari l'attira à nouveau sur les coussins. Asima ne résistait jamais aux calins de son époux et celui-ci le savait fort bien!

« Lord Adamar est friant d'exotisme depuis qu'il a épousé une kaliornienne. J'irais le voir demain et lui demanderais si les singes peuvent supporter le climat de Florissant. Si c'est le cas, tu pourras garder Kassnoizett avec toi sans soucis. D'accord?

Une bouffée de désir incontrôlé s'empara de la toute jeune vizirette. De par son manque d'expérience et de maîtrise elle avait bien du mal à rester lucide. Elle ferma les yeux et respira le parfum de Nicolaï. Elle lui caressa le bras en remontant doucement sa main le long de son bras et le regarda dans le fond de ses yeux argentés.

- C'est d'accord mon aimé...Ne te tourmente plus à ce sujet je te prie. Tout va bien...

Elle déposa un baiser enflammé dans le cou de son aimé avant de glisser un doigt dans le collet de la chemise de Nicolaï et d'en écarter un peu le pan. Ses joues s'empourprérent. Elle se trouvait bien audacieuse!

- Peut être pourrions-nous penser un peu à nous tant que nous le pouvons encore.

C'était mal! Les femmes se devaient d'être réservées même avec leur époux. Asima ne comprenait guére ce qui lui arrivait. Un peu honteuse elle enfouit son petit visage contre l'épaule de Nicolaï.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   Mer 22 Déc - 18:03

- Ne t'inquiète pas Nicolaï. Je suis prévenue de ce qui peut arriver et Kassnoizett également...Mais il vaut peut être mieux une vie courte et heureuse auprès de ceux que l'on aime plutôt qu'une longue vie sans attache...

Nicolaï avait à nouveau attiré son épouse dans les cousins pour profiter de calins. Forcément. Il savait très bien que la jeune femme ne pouvait y résister. Tout comme elle savait parfaitement que l'inverse également était tout à fait vrai.

Un instant après qu'il ait parlé de son projet de rencontrer lord Adamar, Asima parut tout d'un coup se déchainer complètement. Elle ferma les yeux et huma doucement l'odeur de son époux. Nicolaï, un peu étonné la laissa faire. Appréciant la caresse de ses doigts qui vinrent, un peu tremblant à cause du manque d'expérience, caresser son bras le long duquel ils remontèrent doucement.

La jeune femme gardait ses yeux plongé dans ceux de son époux.


- C'est d'accord mon aimé...Ne te tourmente plus à ce sujet je te prie. Tout va bien...

La jeune femme posa alors un baiser enflammé et plein de passion dans le cou du jeune homme. Nicolaï sentit les doigts fins de la Kaliornienne glisser doucement dans le collet de sa chemise en écartant tout doucement les pans, révélant la peau blanche de l'héritier de Florissant.

Soudain, ses joues se mirent à s'empourprer.


- Peut être pourrions-nous penser un peu à nous tant que nous le pouvons encore.

Un peu honteuse, la jeune femme enfouit son visage contre l'épaule de Nicolaï. Celui-ci caressa doucement ses cheveux. Glissant entre eux comme pour les peigner.

Nicolaï prit doucement les mains d'Asima avant de les remettre dans son collet avec un sourire pour la jeune femme. Une de ses mains caressant son visage, l'autre son flan.


« C'est avec plaisir que je pense à toi, murmura le jeune homme. N'hésite pas mon amour si tu en a envie. »

Le jeune homme déposa un baiser brûlant dans le cou de son épouse.

« N'hésite pas mon amour. »

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nouvelle duchesse [RP avec Asima]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nouvelle duchesse [RP avec Asima]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouvelle vidéo avec Alex Evans
» Probleme Mise a jour TDU
» lapin reste bleu avec nouvelle livebox
» Une nouvelle amitié(libre)
» [Lego] Nouvelle gamme lego prévu pour mai.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume du Cygne :: Le Royaume du Cygne :: Florissant :: La ville :: La Citadelle-
Sauter vers: