Le royaume du Cygne

La guerre menace toutes les frontières du royaume. Les jours passent et la famille royale semble s'affaiblir. Mais dans l'ombre se cache un autre héritier de la couronne
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Tyranies Ogres

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Les Tyranies Ogres   Dim 10 Jan - 9:19

Les Tyranies Ogres



Dernière édition par Nicolaï KalonErc'h le Dim 10 Jan - 13:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Les Tyranies Ogres   Dim 10 Jan - 9:19

Physique

Un seul ogre est un adversaire redoutable pour une demi-douzaine d'humains. La largeur d'un ogre adulte est d'environ un mètre cinquante au niveau de la taille, et il mesure souvent plus de trois mètres. Son corps massif est surmonté d'une tête aux traits bestiaux tellement enfoncée dans les épaules qu'elle ne semble pas avoir de cou. Ses bras puissants, aussi épais que le torse d'un homme, sont capables de défoncer la porte d'une maison. Ses jambes sont trapues et suffisamment résistantes pour supporter le poids de son ossature et de sa graisse. Enfin, ses cheveux sont raides et gras, et même s'il n'est pas rare qu'un ogre soit chauve comme un œuf, il portera presque toujours la moustache ou la barbe, celle-ci servant à récupérer d'éventuels morceaux tombés lorsqu'il enfourne voracement la nourriture dans sa bouche à l'aide de ses grosses mains.
Ce serait une grave erreur de croire qu'un ogre n'est constitué que de graisse, car même s'il est effectivement bien protégé contre les rigueurs du climat, sa musculature n'en reste pas moins extrêmement puissante. Sa peau est aussi dure qu'une armure de cuir bouilli et deux fois plus épaisse, et la résistance d'un ogre est telle qu'il sera toujours capable d'asséner de terrifiants coups de massue même empalé le long d'une lance.



Société :
Le ventre d'un ogre revêt une importance sociale, physique et spirituelle immense pour son propriétaire. Un ogre très ventru est vu par ses semblables comme quelqu'un de riche et fort, témoignage de la quantité de viande qu'il a dû ingurgiter pour se doter d'une panse aussi proéminente. Les Borbar’ch sont persuadés qu'ils peuvent communier avec leur dieu simplement en se goinfrant de nourriture, car leur religion est entièrement fondée sur ce concept. Tous les ogres possèdent une massue qu'ils utilisent pour éviter la moindre hémorragie inutile lorsqu'ils assomment leur proie avant de la ramener dans leur repaire. Ces armes sont souvent hérissées de pointes et de clous, et bien que de fabrication grossière, leur qualité est une bonne indication du statut de son utilisateur : Un ogre maniant un simple gourdin est généralement très pauvre et démuni. La massue d'un ogre est sa meilleure amie, et il ne la mangera qu'en cas d'extrême nécessité.



Les Tyrans :
Les Tyrans sont les mâles dominants d'une tribu Ogre. Comme pour beaucoup de races les moins civilisées du vieux monde, le Tyran est généralement le plus gros, fort et féroce Ogre de la tribu et commande un grand nombre d'ogres. Les plus massifs des Tyrans sont capable de défoncer une porte fortifiée de citadelle à mains nues. Personne ne sait combien il existe de Tyrans car personne ne sait combien il existe de clans. En plus de cela, il est fréquent qu’un Tyran soit détrôné car tout ogre parvenant à tuer le Tyran en place dans un combat singulier prend immédiatement sa place.

Les Borbar’ch :

Massifs et corpulents, les Borbar’ch sont couverts de sang séché. Sans aucune hygiène, ils aiment se vautrer dans les viandes et les tripes quelle que soit leur origine. Ces Ogres hideux et cruels sont l'équivalent des chamans, cependant, leur rôle en fait plus des guides spirituels que des jeteurs de sorts. Ils ont un lien direct et privilégié avec le Grand Morfale, et sont capable de canaliser une petite partie de sa violence et de sa gloutonnerie pour pratiquer la Gastromancie.


Rapport aux autres peuples :

Les ogres ont été décrits par des érudits comme "mentalement arriérés", mais ils n'en restent pas moins capables de faire preuve d'un esprit pratique développé, surtout quand il s'agit de réduire à l'état de pulpe la tête de quelqu'un. S'ils ne sont pas aptes à fabriquer des objets durables et techniquement avancés, ils ont une faculté à assembler des armes de bric et de broc et même d'utiliser celles qu'ils confisquent, gagnent ou échangent avec d'autres races. Les hautes montagnes qui forment l’habitat naturel des Ogres sont si inhospitalières que tout objet étranger y parvenant est immédiatement mis à profit d'une façon ou d'une autre : s'il n'est pas comestible, il est invariablement recyclé en quelques heures pour remplir une autre fonction...
Quand ils ne se font pas la guerre, l'appétit insatiable des ogres pour la destruction et la nourriture les conduit à chasser les pires créatures des montagnes. Ils sont connus pour leur instinct du voyage, c'est pourquoi de petites bandes de leurs mercenaires peuvent être rencontrées aux quatre coins du monde. Celles-ci ne laissent généralement que peu de traces de leur visite, au contraire des migrations de tribus qui dévastent tout sur leur passage et dévorent des populations entières en l'espace de quelques jours. Les terres victimes des déprédations des ogres peuvent mettre des décennies à s'en relever.
Un Ogre qui décide de se vendre comme mercenaire sera toujours un allié de poids (sans mauvais jeu de mot). Ce sont des alliés redoutables, mais il faut en plus de leur solde prévoir une très importante quantité de nourriture afin d’éviter qu’ils ne soient soudain prit d’une furieuse envie de faire de vous son prochain repas.




Folklore :

Les ogres sont totalement illettrés. La transmission de leur folklore et de leurs traditions se fait oralement, par le biais d'histoires (et de fanfaronnade). Leur mythe le plus ancien évoque le vieux Ventre-de-Pierre, un ogre qui parvint un soir à capturer le soleil avant de l'avaler, mais qui fut forcé de le régurgiter le lendemain matin à cause de la chaleur qui lui brûlait les boyaux. Les ogres tiennent en haute estime les manifestations de force brute et leur mythologie foisonne de légendes racontant les exploits herculéens (souvent exagérés par le narrateur) entrepris par leurs semblables.




Histoire :


Les Ogres vivaient cachés dans les montagnes. Durant toute la période qu’on appela par la suite l’Age de Mort. En effet, les Dragons préféraient les Ogres aux humains car il y avait bien plus à manger sur eux. On sait en fait assez peu de choses sur eux (cela tient au fait que tous les savants assez fous pour partir étudier ce peuple ont, pour la plupart, finis dans une marmite). Mais l’histoire de l’expansion humaine nous en apprend déjà beaucoup.
La première mention d’une rencontre violente entre humains et ogres est faite par le duc Weli KalonErc’h durant l’Age du Chaos. Ce duc bien connu pour avoir tenu un journal intime durant toute sa vie décrit des êtres primitifs qui s’empiffraient du soir au matin. On y apprend que les estariens vivaient au départ en bonne entente avec ce peuple qui logeait dans les Pics Blancs. Mais les choses dégénéraient quand certaines tribus s’en prirent au gens du peuple, les dévorant avidement. Le duc lança une grande guerre contre eux et en extermina la plupart. Les survivants se réfugièrent plus loin, mais furent chassés par le duc de Benklys. Comprenant que le sud leur était fermé et qu’ils ne pouvaient ni aller vers l’Ouest, ni vers l’Est, les ogres partirent dans les Terres Gelées où ils s’établirent, restant raisonnablement loin des humains, mais quittant de temps à autre leurs montagnes.
Une autre mention est faite des ogres, mais ceux-ci vivaient dans les Monts Gris qui forment aujourd’hui le Royaume nain de Karath-Hin. Les nains ont eux aussi livré une guerre importante aux ogres, mais contrairement à ceux des Pics Blancs, ceux-ci furent totalement exterminés.



Foyers des Ogres : Massif de Görg, Monts du Bout du Monde


Divinité tutélaire : Le Grand Morfale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
 
Les Tyranies Ogres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armée Ogres pas mal peinte sur ebay
» ogres à vendre
» Anti-tactica ogres (et gnoblards)
» [whb]2250pts [ogres et empires vs elfes noirs]
» Les Mangeurs d'Ogres...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume du Cygne :: Pour commencer :: Contexte :: Les Races :: Ogres-
Sauter vers: