Le royaume du Cygne

La guerre menace toutes les frontières du royaume. Les jours passent et la famille royale semble s'affaiblir. Mais dans l'ombre se cache un autre héritier de la couronne
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'ombre se lève

Aller en bas 
AuteurMessage
Seigneur de Guerre

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 20/10/2010


MessageSujet: L'ombre se lève   Jeu 21 Oct - 11:02

5eme jour de l'été de l'an 2482 du calendrier Tiléen

Les impitoyables rayons du soleil s’abattaient sur les toits de Regala, transformant la ville en une sorte de fournaise géante. Dans les rues et ruelles, les habitants cherchaient en vain un peu de fraîcheur sous les auvents ou à l’ombre des bâtiments. Putains, mendiants, tire-laines, charlatans… la lie de l’empire habituellement si active ne bougeait pas, la chaleur se révélant à ce niveau bien plus efficace que les forces de milices.

Mais dans le palais du gouverneur, le général Kardrel Ha’Ssin ne pensait guère à la température ambiante. Sa grande silhouette finement musclée paraissait insensible aux maux extérieurs. Habitué depuis sa plus tendre enfance à servir et à combattre au nom de l’empire, ce dans toutes les conditions possibles, il fallait plus qu’une chape de plomb pour venir à bout de lui. Penché sur son bureau, une carte étalée devant lui, il réfléchissait.

Comment en sommes nous arrivés là ? Cette question tournait en rond dans son esprit. Bien que restant la plus grande puissance militaire de ce monde, l’empire n’était plus que l’ombre de sa gloire passée. Désormais, les autres royaumes ne voyaient plus en lui un concurrent réellement sérieux. Une situation intolérable pour un homme aussi orgueilleux et conscient de ses talents que pouvait l’être Kardrel.

La triste réalité l’obligeait à admettre que la lignée des empereurs s’affaiblissait à chaque génération. Les grands seigneurs de jadis avaient laissé leur place à des crétins consanguins, à des lâches, à des jouisseurs se claquemurant dans les délices de leurs palais. Où donc étaient les grands monarques guerriers d’autrefois ? Ceux qui faisaient trembler le monde lorsqu’à la tête de leurs armées ils écrivaient l’histoire. Une impératrice de 14 ans… voilà ce qu’il restait de la gloire de Tilée.

Attrapant une coupe de vin, il en but une gorgée trop rapidement, laissant le rouge nectar couler et venir tacher sa tunique. Un présage ? Sa vie n’avait été qu’une longue suite de campagnes pour maintenir l’ordre dans l’empire, jusqu’à ce qu’enfin il soit nommé gouverneur de Regala. Peut être voulait-on l’assagir par un poste plus administratif, éviter que ses victoires ne fasse de lui un personnage trop influent dans l’empire. Possible… mais Kardrel ne comptait pas assister impuissant à la déchéance de sa terre.

Après tout, déjà par le passé une lignée trop faible avait été coupée, comme la branche morte est ôtée de l’arbre. Que fallait-il à un prétendant éventuel au trône ? Des soldats ? Il en avait. Une solide réputation ? Il l’avait. Le soutien du peuple ? Ah… là était le point d’achoppement. Le peuple… traditionnaliste et peu désireux de changer son petit rythme tranquille. Le peuple qui s’inquiète des remous qui suivent un changement à la tête de l’état.

Mais le peuple est une girouette, toujours prête à suivre le vent. Donnez lui un héros, donnez lui des victoires, et il vous portera au pinacle. Et les dieux savaient que les victoires de l’empire se faisaient rares. Les combats contre les éléments rebelles ne pouvaient être nommés des victoires, non. Ce qu’il fallait à Kardrel pour asseoir ses prétentions, c’était un véritable succès à l’extérieur des frontières. Voilà qui le différencierait des autres, voilà qui lui permettrait de se placer en position de force.

Serai-je le sauveur de l’empire ou son destructeur ? se demanda à mi-voix le général.

Un sourire triste naquit sur ses lèvres. Au fond, peu lui importait, tout serait préférable à laisser le pourrissement actuel continuer. Son doigt suivit sur la carte le trajet qu’il prévoyait pour sa prochaine offensive qui ferait de lui le héros de tout l’empire. Souriant plus franchement, il le posa sur une ville… oui… elle ferait une cible parfaite. Personne ne l’attendait là, et ses espions se mettaient en place, près à lui fournir toutes les informations qui lui seraient nécessaires.

Allons, le sort en était jeté ! Il partirait de Regala à la tombée de la nuit, officiellement pour une tournée d’inspection le long de la côte. Le temps que la cour comprenne ses véritables intentions, il serait loin, aurait rejoint ses troupes, et plus rien en ce monde ne pourrait l’arrêter. Repliant la carte, Kardrel la rangea soigneusement et passa dans ses appartements afin de se préparer au voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur de Guerre

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 20/10/2010


MessageSujet: Re: L'ombre se lève   Lun 25 Oct - 20:56

11eme jour de l'été de l'an 2482 du calendrier Tiléen

Houersan… puissant port de guerre de l’empire de Tilée sur le Golfe des Sirènes, à une centaine de kilomètres au sud de Regala en longeant la côte. D’ici partaient autrefois les armées qui soumirent la majeure partie du monde connu. Désormais ce n’était plus qu’un avant poste de l’empire près de contrées hostiles, emplies de rebelles qui se refusaient à reconnaître l’autorité de l’empereur. Cela écœurait Kardrel, qui ne pouvait admettre que ce soi-disant royaume du cygne ou ce pitoyable sultanat se proclament autonomes. Au fond d’eux-mêmes, les impériaux comme lui considéraient que ces terres leur appartenaient, et qu’ils viendraient les réclamer un jour.

Ce jour était venu…

Enfin l’empire allait repasser à l’attaque ! Enfin les légions invincibles allaient de nouveau porter le fer et la peur dans le cœur de tous. Depuis la terrasse du palais, le général porta un regard satisfait sur la ville.

Partout des groupes de soldats arpentaient les rues, certains se rendant chez les forgerons pour faire affuter leurs armes, d’autres chez les marchands afin de peaufiner leur équipement. Kardrel avait décrété la loi martiale à Houersan et chaque habitant devait apporter toute aide requise par les troupes, puis envoyer la facture à Regala. Ironie de l’histoire, la cour de l’impératrice ignorait encore ce qui se tramait ici.

Tout autour des murailles, des campements provisoires s’étaient établis, les légionnaires se trouvant trop nombreux pour pouvoir loger en ville. Avec près de deux cent milles soldats sous ses ordres, Kardrel Ha’Ssin pouvait voir venir. Ses adversaires ne pourraient réunir une armée aussi puissante rapidement, et lorsqu’ils y arriveraient enfin, Kardrel aurait réussi ses premières conquêtes et l’impératrice serait obligée de lui envoyer des renforts pour ne pas perdre la face.

Portant son regard bleu acier sur l’océan, il admira les puissantes trirèmes de guerre à l’ancre. Cogues et caraques n’étaient pas à leur aise dans ces eaux resserrées ou le vent pouvait tomber à chaque instant. Les navires à rames, bien que de conception assez ancienne, gardaient tout leur intérêt ici. Un bruit de pas dans son dos troubla les réflexions du général.


Seigneur Ha’Ssin ?

Se retournant, le seigneur de guerre fit face à son aide de camp, venu aux ordres.

Préviens les commandants des légions de se préparer à faire embarquer leurs troupes. Nous partirons demain aux premières lueurs de l’aube.
Seigneur… excusez mon impertinence… mais… les hommes se demandent où nous allons.


Un mince sourire apparut sur le visage buriné de Kardrel. L’inconnue est la plus grande peur du soldat, et cela depuis aussi longtemps que l’humanité combat. Ou irai-je demain ? Quelle terre ? Quel ennemi ? Mais le secret devait durer aussi longtemps que possible, car si par malheur ses proies avait un espion dans la place, cela pourrait lui couter l’effet de surprise. Les rassemblements de troupes ces derniers mois pouvaient certes passer pour un simple exercice de grande envergure, mais mieux valait éviter tout risque.

Nous allons vers la gloire mon jeune ami… et pour l’instant moi seul ait besoin d’en connaître les détails.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'ombre se lève
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eleve Ombre Rouge
» Une Ombre verte se lève sur le Vieux Monde...
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III
» Cabale de l'Ombre Sanglante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume du Cygne :: Empire de Tilée :: Regala-
Sauter vers: