Le royaume du Cygne

La guerre menace toutes les frontières du royaume. Les jours passent et la famille royale semble s'affaiblir. Mais dans l'ombre se cache un autre héritier de la couronne
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Anéria d'Elkiria [duchesse de Vestira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anéria d'Elkiria
// Modérateur ~
avatar

Féminin Age : 29
Messages : 11
Date d'inscription : 05/12/2010


MessageSujet: Anéria d'Elkiria [duchesse de Vestira]   Dim 5 Déc - 12:41

Anéria d'Elkiria

~ Fiche de Présentation ~

Généralités
    * Age : 24 ans
    * Sexe : Féminin
    * Race: Humaine
    * Rang : Duchesse de Vestira
    * Alignement : Neutre Bon
    * Nationalité :Vestirane


Description Physique

    Gracieuse et élancée, aux courbes onctueuses et agréables. Anéria possède une longue chevelure brune et soyeuse, un regard clair et perçant, et arbore un visage rieur et un sourire aimable, voilà la description de la Duchesse de Vestira. Belle et élégante, Anéria sait allier simplicité et efficacité lorsqu’il s’agit de ses tenues vestimentaires. Son goût pour les belles choses l’oblige à toujours être parfaite. Dans le moindre détail. D’une coiffure sophistiquée à une simple queue de cheval, elle trouvera toujours le petit plus qui la sublimera. Ses yeux bleus clairs presque gris peuvent paraître glacials, mais une petite dose de maquillage et un fin sourire les rendent plus chaleureux.
    Elle porte de longues robes, un assemblage de voile la plupart du temps, pour lui donner un petit air aérien. Jamais trop ample pour mettre en valeur ses formes désirables. Elle n’aime guère les corsets qui l’empêche de respirer, mais lorsque la situation l’impose elle sait faire fît de son confort pour être présentable. Quelques bijoux évidemment, de grand prix chacun, un médaillon en argent en forme de cœur, des bracelets, son alliance et quelques autres bagues. Bref sa boîte à bijoux est loin d’être vide!

Description Mentale
    * Caractère :
    Anéria n’est pas femme à montrer sa nervosité. Elle prend sur elle car chacune de ses réactions est interprétée par une ribambelle de conseillers. Aucun écart ne lui est permis, elle peut donc paraître froide et imperturbable. Pourtant, en elle c’est une toute autre chose. Ses sentiments jouent beaucoup dans sa prise de décision. Elle ne fera jamais quelque chose qu’elle considère injuste ou égoïste. L’amour qu’elle porte à ses enfants est pour elle une merveilleuse façon de briser cette glace de façade. Avec eux elle est complètement différente. Douce, riante, tendre même.
    Son rang de Duchesse lui a permis d’acquérir une liberté qu’elle n’est nullement prête à abandonner. Son pouvoir a fait disparaître sa timidité d’adolescente, surtout à la mort de son père. Elle sait gérer les situations les plus difficiles sans peur, elle possède une confiance en soi inébranlable, c'est ce qui lui permet de ne pas plier sous le poids de ses responsabilités. C’est seulement lorsqu’elle est seule qu’elle s’autorise une larme, une faiblesse.
    * Qualités : Douce et généreuse. Elle est à l'écoute de son peuple.
    * Défauts : Impatiente et impulsive, parfois distante et froide.

Équipements
    Sans compter le Duché, elle possède quelques biens personnels qu'elle apprécie. Une impressionnante garde robe, une boite à bijoux bien remplie ainsi qu'une jument à la robe aussi sombre que les cheveux de sa cavalière.

Histoire
    La vie d’héritière du duché de Vestira ne fut pas toujours rose, mais en temps normal c’était quand même le grand luxe. Tout le monde se pressait autour d’Anéria, cherchant juste un regard, voir même un sourire. La jeune fille, dès son plus jeune âge, avait appris à les distribuer avec parcimonie, d’ailleurs son enfance fut remplie de leçons en tout genre. Des cours de chant, d’histoire, de maintien, de danse et de langues elfique et naine, mais aussi des entrainements magiques, la jeune adolescente n’avait guère le temps de s’amuser.
    Carrefour commercial, Vestira était une ville dans laquelle on pouvait côtoyer autant d’humains que d’elfes et de nains. C’est ainsi qu’elle eut l’occasion d’être formé à la magie de la nature par un elfe venant tout droit d’Aval. Il lui apprit les bases de cette magie pure. Quand elle eut douze ans, elle fit pousser une fleur en partant d’une graine qu’elle avait ramassé. A quatorze, elle fit planter un arbrisseau qu’elle avait également aidé à grandir. A dix sept ans elle maîtrisa un nouveau sort lui permettant de communiquer avec un animal. Son choix se porta sur un poulain qui venait de naître quelques jours plus tôt. Ce choix qui paraissait stupide au premier regard, se révéla être une excellente idée. L’animal grandissait avec ce contact quotidien car Anéria passait le voir tous les jours, et chaque fois leur lien se renforçait davantage.
    Son père avait également tenu à ce que sa fille unique commence très tôt à apparaître lors des évènements importants du royaume, on pouvait donc la voir lors de grandes réceptions, pendant les bals de printemps et d’hivers, ou encore dans la salle du conseil, lors des audiences quotidiennes.
    Anéria prenait son rôle très au sérieux, elle tenait à apprendre le plus possible pour un jour être prête à remplacer son père lorsque la mort le lui prendrait. Elle n’aurait jamais pensé que ce fut si tôt…Car en effet le Duc de Vestira perdit la vie alors que sa fille n’avait que dix huit ans, et ce, dans des circonstances pour le moins étranges. Au sein du conseil, on murmura le mot poison, mais il fut annoncé publiquement que la cause du décès était sûrement dû à du surmenage. Son cœur se serrait trop fatigué les derniers mois de sa vie et il aurait tout simplement…cessé de battre. Anéria n’en croyait rien. C’était elle qui avait trouvé le cadavre de son père, elle se souvenait parfaitement de son teint blanc, de ses yeux grands ouverts exprimant la stupeur et de sa langue….gonflée et noire comme seul peut le provoquer un puissant poison.
    La jeune fille porta le deuil trente jours, durant lesquels on prépara les funérailles du Duc. Lorsqu’il fut inhumé dans les catacombes du palais avec leurs ancêtres, Anéria fut nommée Duchesse de Vestira et fut reconnut par son peuple tout entier. Quelques jours plus tard, ses conseillers lui recommandèrent de prendre époux afin de renforcer son pouvoir en donnant des héritiers. Son choix se porta sur le second fils du plus influent de ses vassaux. Nakar Ben Tahir était un homme puissant, légèrement plus âgé qu’elle. Il était de loin le plus beau des châtelains de son duché. Anéria pensait qu’il n’y avait pas de mal à choisir un époux en grande partie pour son apparence physique, après tout le premier regard compte énormément quoi qu’on en dise. Elle ne voulait pas épouser un vieillard ou un adolescent tout juste sortit de l’enfance. Beurk.
    Dès leur première rencontre ils s’entendirent à merveille, le jeune homme qui était promis à un avenir militaire de seconde zone devint l’homme le plus puissant du Duché. Anéria lui confia la gestion des armées, puisqu’il était de formation militaire. Elle s’occupait juste des grandes décisions, et il prenait toujours ses ordres auprès d’elle. La jeune femme était consciente que son époux ne devait pas toujours apprécier cette infériorité vis-à-vis d’elle, mais au fils des années, il trouva sa place et devint son plus fidèle bras droit. De leur union naquirent deux enfants. Leur fille aînée fut prénommée Ikilia , et leur fils, héritier du duché fut nommé Mehars en souvenir du défunt père d’Anéria.

    Le commerce était la principale ressource de Vestira, toutes les races se mêlaient ici. Les nains descendaient de leurs montagnes pour vendre leurs métaux précieux, les elfes traversaient la frontière… Vestira était la citée commerçante par excellence. La duchesse veillait à éradiquer tout risque de fraude, elle avait fait renforcer les contrôles aux frontières, et s’assurait elle-même que ses commerçants et vassaux ne pratiquait pas de concurrence déloyale ou d’escroquerie. Le duché était devenu extrêmement puissant et riche et il attirait bien des convoitises. L’argent amassé ne servait pas à lui payer des robes hors de prix, non, mais à permettre l’agrandissement de la ville. Construire de nouveaux quartiers, de nouvelles habitations, des écoles…Anéria voulait que son peuple soit heureux, instruit et qu’il ait un avenir au sein de ses frontières.

    Mais l’attaque de l’empire de Tilée avait tout bouleversé. La duchesse eut juste le temps de s’enfuir avec ses enfants, quelques uns de ses conseillers et une poignée de soldats. Elle serrait dans ses bras son fils, âgé seulement de quatre ans, tandis que sa fille, de deux ans son aînée, chevauchait avec son plus fidèle conseiller. Nakar n’était pas avec eux…il avait mené les soldats au combat et elle ignorait s’il était encore en vie. Pour l’heure il fallait fuir, se mettre à l’abri. Ses conseillers lui recommandèrent de faire halte à Aval, mais la Duchesse avait une toute autre destination en tête.

Magie
    Anéria maîtrise les trois premiers niveaux de magie de la nature. Elle a établi un lien puissant avec sa jument Lyséa. Elles ne peuvent pas avoir un dialogue cohérent, mais la Duchesse peut ressentir les pensées de Lyséa. Et elle peut lui transmettre les siennes.
    Dans le domaine des potions, elle peut préparer certaines décoctions et baumes de soins, ainsi que des cataplasmes très efficaces pour guérir des blessures profondes.
    Sa magie est loin de pouvoir rivaliser avec celle d'un mage aguerri. Le déchaînement, que son père attendait lorsqu'elle était enfant, n'a pas encore eut lieu.

Autres
    *Anéria a appris à lire, écrire et parler le nain et l'elfe, du moins le langage elfique le plus répandu en Eliandre.
    * Elle compte bien récupérer son duché.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hardrek Ironwrist
// Admin ~
avatar

Masculin Age : 33
Messages : 62
Date d'inscription : 11/10/2010


MessageSujet: Re: Anéria d'Elkiria [duchesse de Vestira]   Dim 5 Déc - 18:27

Bon, on a vu par msn deux/trois détails, c'est réglé.

Très bonne fiche, agréable à lire, prenant bien en compte le contexte, hop je valide ! Very Happy

Niveau magique : 3
Vie Végétale (1)
Langage Animal (1)
Charme Animal (2)
Purification (2)
Liane (3)
Potion de soin (3)

Influence sociale : 90

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Anéria d'Elkiria [duchesse de Vestira]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Procès de l'assassin de la duchesse Zeroukay
» Arrivée de la Duchesse de Savoie et de la Duchesse des Bauges.
» Le retour de la Duchesse d'Occident ! (2 juin 1458)
» [RP] Après la cérémonie, la Duchesse, plume à la main...
» Arrivée de la Mirandole, Duchesse du Charolais et sa troupe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume du Cygne :: Pour commencer :: Présentation des personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: