Le royaume du Cygne

La guerre menace toutes les frontières du royaume. Les jours passent et la famille royale semble s'affaiblir. Mais dans l'ombre se cache un autre héritier de la couronne
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Modeste de Hilvaris, Duc de ce qu'il reste d'Arkoras, de Sibelis et de quelques îlots avoisinnants...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Modeste de Hilvaris

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 12/01/2011


MessageSujet: Modeste de Hilvaris, Duc de ce qu'il reste d'Arkoras, de Sibelis et de quelques îlots avoisinnants...   Mar 18 Jan - 12:56

Nom ~ ~ de Hilvaris

Prénom ~ ~ Modeste Parfait Innocent Ange Chrysostome

Surnom ~ ~ Le Calamar d’Arkoras.

Sexe ~ ~ Mâle.

Age ~ ~ 63 ans.

Race ~ ~ Humain.

Profession ~ ~ Duc d’Arkoras.

Alignement ~ ~ Loyal Neutre.

Nationalité ~ ~ Arkoras.

Description physique ~ ~ Il est lointain, le temps des vertes années, où le mousse affriolant répondant au nom d’Ange-Innocent – ses troisième et quatrième prénoms – gambadait joyeusement sur le ponton des navires pirates ; ou, plus exactement, l’honorable flotte d’Arkoras – c’est-à-dire un ramassis de galères et rafiots de corsaires, mais arraisonnées sous la pavillon de l’Archipel d’Arkoras. Mais aujourd’hui, l’Ange-Innocent a vieilli, sa barbe a forci, ses joues ont tourné au cramoisi sous le Soleil ; et sa belle toison, si noire dans les tendres printemps, est devenue une grande neige. Alors certes, il gambade moins vite qu’antan, et il marche à l’appui d’une petite canne noueuse ; mais toute force n’a pas disparu de se grande carcasse, et l’apercevoir à la proue d’un galion – ou l’entendre au chevet d’une soubrette soupirante – voilà qui vous convaincra aisément que notre Ange, s’il est moins Innocent, demeure bien vif et vigoureux.

Caractère ~ ~ Bienveillant, voilà qui décrirait au mieux ce noble esprit sous la couronne des âges. De grandes batailles, et vieilles querelles de pirate, ont trop passé sous ses paupières brunies pour qu’il ait encore les rancœurs de son prime âge – et c’est avec une once de gentillesse, souvent, qu’il tente de remettre sur pied son Archipel déliquescent. Quant aux bandes pirates, aux escadres corsaires, et à toutes les légions d’hommes de corde qui peuplent son ramassis d’îlots, Modeste en a retiré l’expérience des années, et l’art du compromis. Une vaste partie de ses jours et ses nuits est employée, avec méticulosité, à liguer les capitaines-corsaires les uns contre les autres, afin que Sibelis survive à peu près, et que le peuple n’agonise que modérément. Ses innombrables manœuvres politiques, qui ont assuré jusqu’ici une semblant de reconstruction dans le domaine des Hilvaris, lui ont conféré le surnom de Calamar d’Arkoras, tant il possède de mille façons, et par mille tentacules, l’oreille des quelques pirates influents du coin.
Pour autant, ne nous leurrons pas sur le gentil bonhomme vieillissant – les innombrables hôtes de ses geôles, et ses vastes répressions sanglantes parmi les traîtres, lui ont assuré la survie que la gentillesse ne pouvait offrir. Le Calamar sait manipuler et, le cas échéant, broyer.

Qualités ~ ~ Beau, grand, fort, vigoureux, impétueux, et splendide bretteur ; enfin cela, c’était il y a quarante ans – maintenant, un peu de bienveillance et de prudence sont venues compenser la déréliction de son corps chenu.

Défauts ~ ~ Le châtelain déchu d’un fief traversé par les pirates, et rongé par les pestes, prend souvent le défaut des antiques suzerains d’antan – et le grand Hilvaris tend parfois à revoir dans les décombres de son domaine les fastes de son âge, et la grandeur d’avant. De là à parler de démence sénile, il y a un pas ; mais un petit pas.

Équipements ~ ~ Si le sourire pouvait être un équipement, il serait certes celui du Calamar. Hormis cela, quelques robes seyantes, un peu de dorure d’antan, et du bon parfum pour séduire ces dames.
Les jours de bataille, bien sûr, il y a les plastrons, les cuirasses, et toutes ces petites choses qui font rebondir les coups ; mais l’accoutrement guerrier ne se porte plus beaucoup à son grand âge et, au reste, il lui sied assez mal. Il existe tout autant cette vieille épée – cette Faneras, comme on la nomme – qui ne lui sert guère qu’à afficher un prestige duquel tout le monde se moque éperdument, parmi la population de fois-jaunes d’Arkoras. Modeste y demeure pour autant fort attaché, et cette bonne vieille compagne lui rappelle que Sibelis, il paraît, est encore un Duché.

Histoire ~ ~ Fils unique de Désiré-Aimé de Hilvaris, le Calamar s’apprêta très tôt à suivre la voie de son noble paternel – c’est-à-dire une vie de luxe et de joies, entrecoupée de bon vin riche et de quelques raids contre les Duchés pour se remplir les besaces. Il faut dire qu’alors, Sibelis était chef-lieu de la splendeur et des piécettes, véritable joyau marchand, acquis plus ou moins honorablement par le biais de la Flotte du Lion Ailé – ou de quelques corsaires hargneux comme des ours, qui écumaient les mers environnantes pour le compte des Hilvaris. Bien sûr, les séditieux étaient encore légion dans les îlots avoisinants, mais Désiré-Aimé avait réussi sur plusieurs douzaines d’années à faire ré-émerger son petit domaine ; et l’on comptait plutôt plus de pirates vaguement confédérés autour du Lion, que de farouches opposants à Sibelis – et si la richesse n’était pas comparable au temps de jadis, lorsque le ramassis de Ducs félons n’avait pas encore mis à sac Arkoras, il régnait un certain ordre et pas mal de piécettes sur les îles centrales. Ce fut donc là, sur les barges de guerre d’Hilvaris – ainsi que d’un ramassis de pillards des mers, que l’Ange-Innocent affectionnait tout particulièrement – que le jeune Modeste fit ses armes, ainsi prêt à s’emparer de la succession de son père lorsque celui-ci aurait l’amabilité de mourir. Toutefois, au vu de la jeunesse et de la vigueur de Désiré-Aimé de Hilvaris, le jeune héritier sut que le pouvoir serait encore long avant d’expirer – et il se consacra dès lors à quelques broutilles, telles que le pillage et le viol des vierges côtières.
L’éducation de Noble Chevalier, nous l’aurons compris, fut quelque peu ardue sur les rivages pirates, toujours ballotté comme l’était l’Ange-Innocent entre un massacre et un pillage. Toutefois, attachés que l’étaient les Hilvaris à leur vieux lignage de Ducs, Désiré-Aimé s’attacha à ce que son hériter gravît la hiérarchie nobiliaire pour s’arroger le prestige de Chevalier de l’Ecu – ce qui lui fut consenti, après une noble action dans le sabordage des Corsaires du Sud, à son dix-neuvième printemps – pour devenir Chevalier de l’Epée. A cet âge, quoiqu’encore jeune, Sibelis avait suffisamment forci sous la houlette de Désiré-Aimé pour que les traditions de noblesses fussent revenues, et l’Ange-Innocent disposa de certains égards, tels que sa propre flottille de quelques caravelles en guise de cheval, et de nombreuses îles à écumer en guise de devoir. Avec la flamboyance de la jeunesse, et la beauté de ces années, Modeste parvint à fédérer quelques pirates mineurs derrière son fanion, pour dévaster en tempête les rivages de l’Arkoras de l’Ouest, loin des bastions pirates du Nord. Elaborant ses premières armes de stratège, le Calamar en devenir lança contre les rivages corsaires un assaut si habile, que les pirates ennemis aussi bien que les quelques maraudeurs alliés s’anéantirent respectivement, offrant aux Lions Ailés la belle souveraineté du champ de bataille – et la primauté sur les butins de ce fortin en bois. Quelques coups d’éclat encore – dont la Chute de Fortorign l’Ecumeur, dans sa vingt-deuxième année – et Modeste, allégé par les divers seigneurs pirates à soudoyer, eut réuni suffisamment de coffrets de piécettes pour s’offrir la distinction des Chevaliers de l’Epée ; le faste d’un banquet en plus.

Malheureusement, hasard des destins, les quelques petits Duchés avoisinants la côte, qui avaient pris la mouche de voir reparaître de saison en saison les terribles voiles du Lion Ailé et de son armada de boit-sans-soif, prirent quelques mesures punitives contre les trop zélés soldats d’Arkoras qui osaient venir croiser sur les côtes de leurs domaines. Oh, bien sûr, les virées corsaires n’avaient rien de comparable aux grands massacres d’il y a plusieurs siècles – mais c’était, de temps en temps, villages pillés, donzelles déflorées et autres bagatelles. Les petits félons de le côte, aussitôt, cessèrent de réprimer les pirates d’alentour, et une certaine flotte corsaire put se fédérer pour fondre à nouveau sur Sibelis ; en un mot, quelques croulants se coalisèrent ridiculement en une petite escadre de trois barques, qui eurent l’humour de se précipiter sur l’Archipel d’Arkoras où on leur fit accueil à revers de torgnoles. Du moins était-ce là la version qui circulait dans les tavernes d’Arkoras, jusqu’au jour où la Vaste Armada Unifiée fondit sur Sibelis pour lui faire ravaler les récentes années d’ordre et de paix. Jamais Arkoras ne se releva de cette débauche de dévastations, qui vit s’effondrer le Duché renaissant de ces derniers temps ; quant au Duc, lorsque les cors de la défaite eurent sonné le glas sur Sibelis, Désiré-Aimé préféra s’immoler dans l’honneur plutôt que de choir entre les mains des conquérants.

De cette quarante-troisième année, l’Ange-Innocent fut porté au commandement d’un domaine exsangue, et dans les îlots duquel les pirates rivalisaient d’inventivité pour mettre à sac tout à la fois les richesses et les jeunes filles. L’on peut dire que la loyauté n’était pas le lot commun de ces sauvages-là, et nombreux furent les navires du Lion Ailé qui s’en furent sous un pavillon pirate, préférant gagner le maquis des tavernes plutôt que de demeurer dans le petit fief éventré.
Etendant ses tentacules de Calamar sur l’Archipel d’Arkoras, Modeste se fit un devoir de relever la fierté de son peuple, œuvrant d’arrache-pied à la renaissance des quelques épaves alcoolisées qu’il lui restait pour gouvernement. Raisonnablement, les Hilvaris conservaient alors l’influence d’un petit clan pirate de troisième zone, au regard des gigantesques flottes corsaires qui pavoisaient entre les îles et se déchiraient dans le sang et le cri des pucelles – bien qu’il n’en restât plus beaucoup à Arkoras, depuis ces temps noirs.
Voici près de deux décennies que Modeste tient les rênes de Sibelis, et sous sa magistrature a débuté le redressement d’une peuplade à la dérive. Les quelques clans majeurs de la piraterie ont implosé sous les guerres que le Calamar impulsait et, dans les jours nouveaux, ce sont bien plutôt des caravelles indépendantes qui écument les côtes, tandis que les grandes flottes pirates appartiennent aux temps jadis. Pourtant, Sibelis n’est pas redevenu le parangon d’Arkoras, et c’est sans cesse que le Calamar doit dépêcher aux quatre coins du Duché des émissaires – plus ou moins honorables et honnêtes – pour maintenir le chaos absolu parmi les buveurs-de-rhum.

Alors, bien sûr, Sibelis vit noyée dans les effluves de la bière et des excréments, et le palais est d’une puanteur atroce, qui semble pourtant luxueuse au regard des ruelles.
Mais, entre les mains de l’Ange-Innocent, Arkoras entreprend de retrouver l’ombre de son vieux prestige d’antan.

Magie ~ ~ \o/

Autres ~ ~

Evidemment, après trente ans passés
A écouter "Marinella"
Même en ayant d'la suite dans les idées
On n'se bat plus comme chien et chat



santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Modeste de Hilvaris, Duc de ce qu'il reste d'Arkoras, de Sibelis et de quelques îlots avoisinnants...   Jeu 20 Jan - 11:59

Bon.

J'ai lut, lut et relut ta fiche pour t'enquiquiner un peu et jouer les admins sadiques.

course

Mais c'est n'importe quoi vraiment. J'ai rien à reprocher.

Une bonne fiche des le départ.

MAIS OU VA-T-ON?!? panique

observation

Enfin bref.

Après avoir cherché, cherché et cherché la petite bête.... et ne pas l'avoir trouvé. Neutral

Bezn je te valide ^^.

Bon RP.

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Octavia Braavd
// Graphiste ~
avatar

Féminin Age : 26
Messages : 6
Date d'inscription : 22/10/2010


MessageSujet: Re: Modeste de Hilvaris, Duc de ce qu'il reste d'Arkoras, de Sibelis et de quelques îlots avoisinnants...   Jeu 20 Jan - 12:35

Moi j'ai juste un petit truc à dire sur la taille de son avatar il déforme le forum c'est pas bien !
Désolé je sors.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 26
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Modeste de Hilvaris, Duc de ce qu'il reste d'Arkoras, de Sibelis et de quelques îlots avoisinnants...   Jeu 20 Jan - 13:57

AAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!

FINALEMENT, TOUT N'EST PAS PARFAIT !!!

Fête

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Modeste de Hilvaris

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 12/01/2011


MessageSujet: Re: Modeste de Hilvaris, Duc de ce qu'il reste d'Arkoras, de Sibelis et de quelques îlots avoisinnants...   Jeu 20 Jan - 18:09

Je suis piégé pale

Bon, je modifie le vava. Merci pour ta diligence, Nicnic' =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Modeste de Hilvaris, Duc de ce qu'il reste d'Arkoras, de Sibelis et de quelques îlots avoisinnants...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Modeste de Hilvaris, Duc de ce qu'il reste d'Arkoras, de Sibelis et de quelques îlots avoisinnants...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de ma modeste personne
» CV De Modeste.L-S-V
» Modeste requête
» [Collection Membre] Renka 1/2 : mon modeste début de collect
» La modeste armée du seigneur Haydon de Bastogne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume du Cygne :: Pour commencer :: Présentation des personnages :: Fiches validées-
Sauter vers: