Le royaume du Cygne

La guerre menace toutes les frontières du royaume. Les jours passent et la famille royale semble s'affaiblir. Mais dans l'ombre se cache un autre héritier de la couronne
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un nouveau destin nous attend

Aller en bas 
AuteurMessage
Olag.Minorel

avatar

Masculin Age : 30
Messages : 281
Date d'inscription : 22/02/2010


MessageSujet: Un nouveau destin nous attend   Mer 9 Fév - 10:52

(HS : Nous oublierons, le passage chez Vrya et Eilem qui a été la cause de mon absence vu que je ne pouvais plus rp, étant bloqué.
Je ferai donc comme si rien de ce qui s’est passé dans le domaine Kahlo n’était arrivé.)

Le soleil se couchait à l’horizon, le calme commençait à se faire une place dans les rues pendant que les marchands fermaient leurs boutiques, que les artisans rangeaient leurs outils et que les passants rentraient chez eux ou se dirigeaient vers les quelques rues où l’animation peut se poursuivre dans la nuit ou vers une quelconque auberge pour y prendre un repas avant de passer la nuit.

Bien vite, le crépuscule fit le vide dans les rues, laissant juste sur les pavés quelques animaux perdus, des ivrognes, quelques filles de joie et quelques hommes en quête d’une animation plus intéressante que le sommeil, puis il laissa sa place à la nuit.

Le fief d’Elérion, domaine du Baron Minorel était calme, bercé par la douceur du ciel étoilé et de la lune, seuls quelques nuages perdus semblaient vouloir briser cette harmonie, comme pour laisser planer un peu de mystère sur l’étendue astrale.

Du moins, tout cela ne s’applique qu’aux « diurnes », à côté de cela, d’autres se mettent en chasse, cherchant de la nourriture, commençant à peine leur « journée », parmi eux, des chouettes, des hiboux, des serpents même quelques chauves souris à la recherche d’un repas ou d’un batifolage dans les airs.

Bref, on aurait pu croire qu’il s’agissait d’une nuit comme les autres, une simple nuit sans problèmes autres que ceux des autres nuits, une nuit de plus dans l’histoire de la Baronnie.

Mais au milieu des ténèbres, des étoiles et des animaux, se tenaient d’autres prédateurs, bien plus féroces que tous ceux que j’ai cités avant, eux, contrairement aux autres n’avaient pas de plumes ni d’écailles mais étaient bien faire de peau, eux se tenaient debout sur deux jambes, du moins certains, les autres accroupis, observant un camp de soldats endormis au milieu d’une clairière.

Ils s’avancèrent en silence, se rapprochant petit à petit de leur but, sans bruit, totalement fondus dans la nuit, leurs armures de cuir noir les rendant presqu’invisible dans l’obscurité de la forêt.

L’un d’eux s’approcha d’avantage, partant en éclaireur avant de revenir et adressa d’étranges signes aux autres qui voulaient signifier « il est bien là », et les autres acquiescèrent, d’étranges sourires malsains apparaissant sur leurs visages alors que des lames sortaient de leurs fourreaux.

Ils reprirent leur avancée, toujours dans le silence le plus total, le silence était la clé, ils savaient que s’ils ne les prenaient pas par surprise, leur mission avait de grandes chances d’être un échec et ils ne pouvaient pas se le permettre.

Ils s’approchèrent de plus en plus du camp, silencieux lui aussi, étrangement silencieux, juste un feu crépitait au milieu de celui-ci et un garde endormi troublait ce silence de ses ronflements.

Les assassins furent plus qu’enchanté devant tant de silence et surtout si peu de surveillance, visiblement, les propos sur la confiance en lui de leur cible n’était pas usurpée, il l’était tellement, qu’il ne semblait pas judicieux d’établir une protection digne de ce nom.

Ils s’avancèrent en file indienne vers la tente principale, se faufilant tels des serpents vers leur cible, ils devaient être 5, peut être 6 tout au plus, tous vêtus de noir, armés de deux dagues, la tente était de plus en plus proche et rien ne semblait pouvoir les arrêter, nul soldat, autre que celui qui dormait ne semblait être présent, tout semblait vraiment calme et soudain l’un d’eux se demanda si justement, il ne faisait pas TROP calme…mais c’était trop tard.

Lorsqu’il réalisa leur erreur, il était déjà trop tard pour lui, ses compagnons eurent à peine le temps de voir une lame noire sortir de son dos dans un bruit d’entrailles déchirées puis sortir pour passer au travers de son cou, laissant la tête retomber lourdement au sol.


« Et de un, c’est pas trop tôt, trois jours qu’on attend comme des imbéciles qu’ils nous attaquent ! »

Les autres assassins comprirent le piège dans lequel ils venaient de tomber mais trop tard également, les lames pleuvant sur leurs corps qui tombèrent un à un sans vie alors que le sol se teintaient de rouge là où s’écoulait le fleuve de leur vie perdue.

Le chevalier qui avait attaqué en premier se pencha sur le corps de sa victime l’observant un instant avant de pester en se redressant tout en frottant sa barbe mal rasée.


« On nous avait pas menti, ce sont bien des pourritures de non-morts, ils ont réussi à passer à travers les lignes de Winschesberg ! Pourritures, à cause de vous, on a perdu 2villages ! »

Il cracha sur le corps sans vie du « monstre » et se détourna en criant que l’on nettoie le sol et qu’on brûle ces vermines puis rentra dans sa tente en faisant signe à son second de le suivre, puis il s’assit sur un siège indiquant un second à son ami, plus qu’à son protecteur.

« Les attaques contre nous, deviennent trop fréquentes et cela ne peut plus durer, il est temps de régler les choses une bonne fois pour toute, je ne trouve pas normal que tant des leurs arrivent jusqu’ici, soit on a un traitre, soit, ils sont de plus en plus malins et c’est nous qui nous protégeons mal ! Mais dans les deux cas, il faut faire quelque chose ! »

Le deuxième chevalier, s’assit à son tour en écoutant les paroles de son seigneur puis réfléchit un instant, il s’avait que s’il était là, ce n’était pas que pour écouter mais qu ce qu’il dirait serait certainement très important pour la suite des évènements.

« Le duché de Winschesberg est difficile à surveiller messire *un signe du seigneur lui fit comprendre que les politesses seraient pour d’autres circonstances*, le brouillard qui le recouvre rend très difficile la détection d’un quelconque intrus, et les sans-vie en profitent comme les dames profitent du passage d’un marchand de soies. »

Le seigneur réfléchit, retournant sous tous les angles les possibilités et les solutions possibles, puis il regarda son cadet dans les yeux.

« Bélial, ma décision est prise, demain, je partirai vers l’ouest, j’irai voir le roi, et lui demanderai de partir me battre contre l’invasion, le Duc m’a déjà donné son aval, et s’il devait m’arriver malheur…Je lui ai vivement recommandé ta participation comme Baron d’Elérion, tu es de sang noble comme moi et tu t’es illustré à mes côtés, il a dit qu’il y réfléchirait et je ne pense pas qu’il te refusera cette place. »

Le chevalier parut étonné et touché par cette annonce mais un étrange sourire se dessina sur son visage.

« Allons Olag, comme si j’allais te laisser aller t’amuser tout seul là bas, tu vas avoir besoin de moi pour couvrir tes arrières et il est hors de question que je te laisse partir sans moi ! »
Le baron rit soudain de bon cœur avec son chevalier, il s’attendait à cette réponse tout autant qu’il la redoutait, il savait que quoi qu’il dise, il ne parviendrait pas à le faire changer d’avis et l’obliger à rester ici serait encore pire que de l’emmener.


Leur destin venait d’être scellé, dés le lendemain, ils quitteraient le domaine et iraient en direction du palais du roi avant de partir en guerre, demain, leur voyage allait commencer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un nouveau destin nous attend
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La grosse Pomme nous attend...
» Un nouveau Pro Tour Player est parmi nous
» [Blog] Nous sommes à nouveau joignables
» Et si nous créions un nouveau jeu de quiz sur internet ?
» Nouveau Boss, nouveau Dofus !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume du Cygne :: Le Royaume du Cygne :: Aerun :: Baronnie d'Elérion-
Sauter vers: