Le royaume du Cygne

La guerre menace toutes les frontières du royaume. Les jours passent et la famille royale semble s'affaiblir. Mais dans l'ombre se cache un autre héritier de la couronne
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Drows, elfes en exil

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Les Drows, elfes en exil   Mer 3 Fév - 8:04

Physique :

Les drows sont en tout points identiques aux elfes. Corps superbe, visage ovale, yeux de chats et oreilles légèrement pointues. Pourtant, ils tiennent par-dessus tout à se différentier de leurs cousins d’Eliandre. Pour cela, deux choses permettre de faire la différence :
La première est une touche de maquillage en forme de larme qu’ils arborent au coin de leur œil gauche en signe de deuil. Les drows, même plusieurs siècles après la Guerre Fratricide, portent encore le deuil du prince Drowkion qu’ils ont tenté de faire monter sur le trône d’Aval à la place de sa cousine.
Mais puisque ce signe n’est pas suffisant, les Drows utilisent un autre subterfuge. Grâce à la magie, ils sont parvenus à modifier la couleur de leur peau. Celle-ci est à présent très sombre, presque noir. Cela les place à l’opposé complet du teint pâle des elfes d’Eliandre et leur assure de ne pas être confondu avec eux.



Histoire :


L’histoire des Drows est en tout point identique à celle des elfes d’Eliandre jusqu’à la Guerre Fratricide qui opposa les partisans du prince Drowkion à ceux de sa cousine, la princesse Alhana.

Après avoir été contraint à l’exil, les drows se sont lancé dans une quête de vengeance sans pareil. Entièrement consumé par l’envie de voir la tête de la reine d’Aval rouler à terre. Dans cet élan de cruauté, ils ne virent rien arriver.

Durant leur exil, ils se firent passer pour des elfes d’Eliandre auprès des humains de l’Empire de Tilée. Ces derniers étaient si peut au courant de se qui se déroulait en Eliandre qu’ils n’eurent aucune idée de qui étaient ceux qu’ils accueillirent. Les drows usèrent de la crédulité des humains et installèrent un camp fortifié proche d’une grande citée de l’Empire.
Leur plant mis plus de vingt années à aboutir. Tout d’abord, ils enlevèrent ou recueillirent un très grand nombre d’enfants, filles et garçon. On parle de deux cents enfants. Là encore, les humains ne soupçonnèrent pas un instant les elfes, aveuglé qu’ils étaient par leur générosité à l’égard des habitants vivant à proximité de leur camps.
La fin de la Guerre Fratricide avait été annoncée, mais un paysan se soucis très peut des luttes intestines entre deux clans d’elfes à plusieurs centaines de kilomètres de chez lui.

Pendant vingt ans, les drows s’occupèrent des enfants qu’ils avaient capturés, leur apprenant la magie, la stratégie et le combat. Ils firent d’eux des dirigeants sans pareil et des gens ambitieux. Leur formation était telle qu’à à peine vingt cinq ans, leurs petits protégés n’avaient rien à envier aux plus grands des généraux de Tilée.

L’Empire se délitait petit à petit. Les duchés de la péninsule du Cygne (futur royaume du Cygne), mais aussi un grand nombre de petits états avaient officiellement déclaré leur indépendance. C’est alors que les Légions de Siegfried encaissaient une série de revers que les drows agirent.

Le défi qu’ils lancèrent à leurs élèves était simple. Ils avaient trois jours à tenir. Trois jours durant lesquels il leur faudrait se battre. Se battre et tuer tout les autres. A la fin, il ne devrait rester que l’un d’entre eux. Celui qui survivrait à cette épreuve se verrait remettre un cadeau qui le ferait entrer dans l’histoire. Pendant trois jours, les jeunes humains s’entretuèrent. A la fin, il n’en resta plus qu’un seul.

Les drows n’avaient pas donné de nom aux enfants qu’ils avaient enlevés, leur faisant même oublier le leur pour ceux qui s’en rappelait. Le jeune homme d’une trentaine d’année et seul survivant décida donc de se créer un nom. Celui sous lequel il entrerait dans l’Histoire : Viktor Von Erkuf.

Point final de leur plan, les drows se lancèrent dans un grand rituel ayant pour but de doter Viktor de pouvoir bien supérieur à ceux d’un simple mortel. Durant ce rite, de très nombreux drows moururent. Mais cela ne faisait rien. Leur objectif était atteint. Ils venaient de crée un être plus puissant que la Reine d’Eliandre. Un être qui allait conquérir le monde et venger leur prince mort bien longtemps auparavant.

Les drows venaient de donner naissance aux vampires.

Pourtant et malgré leur puissance, les drows avaient fait une grande erreur. Ils n’étaient plus suffisamment puissants pour combattre le monstre qu’ils avaient créé. Ils ne pouvaient rien faire pour affronter Viktor et les armées qu’il ne tarda pas à se constituer. Il était trop puissant.

Cloitré dans une province du Royaume de Gaste ou à la cour de Varheim, les drows surent qu’ils avaient répandu sur le monde un fléau peut-être bien pire encore que les dragons. Officiellement invité de Viktor, en réalité ses captifs, ils assistent presque impuissant à la poussée des armées de cadavre du Roi-Vampire.


Note : Le terme drow, même s’il s’applique au départ aux partisans du prince Drokion englobe une partie plus large de la population elfique. Se sont les exiler, les parias et ceux qui seraient mis à mort s’ils posaient ne serais-ce qu’un pied en Eliandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
 
Les Drows, elfes en exil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Warhammer] Elfes noirs
» Elfes noirs
» armée 1500pts elfes noir vs elfes sylvains
» Elfes Sylvains
» [whb][2500pts][AR]elfes noirs vs hauts elfes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume du Cygne :: Pour commencer :: Contexte :: Les Races :: Drows et dragons-
Sauter vers: