Le royaume du Cygne

La guerre menace toutes les frontières du royaume. Les jours passent et la famille royale semble s'affaiblir. Mais dans l'ombre se cache un autre héritier de la couronne
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Divinité Kaliornienne

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Divinité Kaliornienne   Jeu 4 Fév - 12:47

Les Califes ou Califas sont à la tête de chaque groupe de prêtres en Kaliron. Pour certain dieu ils peuvent être homme ou femme, pour d'autres ce sera autrement. Pour Natsah et Sepehr, ce ne peut être que des hommes, tandis que pour Farahnaz et Devashri ce ne sont que des femmes. Un autre Calife est au dessus deux, qui peut aussi être une femme. Il organise les réunion religieuse de même que les fêtes et les cérémonies.


_________________________




Natsah, le Guerrier

Pays : Sultanat de Kaliorn

Clergé : son plus beau temple est bien un champs de bataille, très sanglant, où ses fidèles n'hésitent pas à se battre. Tout le monde qui a besoin de force peut lui faire des prières. Comme chaque divinité Kaliornienne Natsah dispose de prêtres aussi bien que de prêtresses. Ce sont eux qui s'occupent des sacrifices humains, sanguinaires ou pas, et ils ouvrent une danse symbolisant le courage, la force, et l'insensibilité face aux ennemis avant chaque guerre. Les principaux acteurs de cette religion sont les guerriers belliqueux qui le vénèrent plus que tout autre.

Culte : pour satisfaire ce dieux avide de sang, ses prêtres peuvent lui égorger des prisonniers de guerres humains mais jamais d'animaux, cela est vu comme une insulte à l'encontre de Natsah. Il aime beaucoup le feu, donc lui faire brûler un repas ou un humain lui convient encore mieux.
Les prêtresses se chargent d'effectuer la danse des sabres, rappelant que même si les hommes sont sur le front, elles continueront à prier Natsah coute que coute et se battront si l'ennemi parvenait à pénétrer leur maison. Une autre danse, plus sauvage et acrobatique, est effectuée par les prêtres tout sexes confondus, afin d'honorer la bravoure des guerriers Kaliorniens et de leur protecteur Natsah.

Symboles : Natsah insuffle le courage aux couards, protègent les personnes sans défenses telle que les femmes qui n'ont pas appris à se battre, les enfants et les infirmes. Il est le dirigeant des rebellions, le "porte bonheur" des soldats, et le modèle masculin par excellence pour les hommes qui veulent devenir dur et implacable. Son cimeterre recourbé a plus tendance à tuer pour protéger, mais c'est aussi un dieu imposant qui n'hésite pas à employer la force pour obtenir ce qu'il désire. Ceux qui s'engagent à son service savent qu'après ils n'aurons plus le droit de courber l'échine, Natsah est le plus fier du panthéon Kaliornien. Son cheval le mène sur tout les sentiers de la guerres, c'est aussi un étalon de feu qui a une intelligence supérieur. Il a pour épouse la déesses la plus douces, qui est la seule à pouvoir l'arrêter dans ses fureurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Chiraz Abd'Al Tahar
// Modérateur ~
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 355
Date d'inscription : 02/01/2010


MessageSujet: Re: Divinité Kaliornienne   Mer 17 Fév - 16:36



Farahnaz, l'Idéalisée

Pays : Sultanat de Kaliorn

Clergé : ses plus fidèles serviteurs sont des prêtresses instruites. Dès leur plus jeune âge, elles sont formées pour devenir d'excellentes femmes, presque parfaites, à l'image de Farahnaz. On leur apprend les arts, les mathématiques, la science et l'histoire, ainsi qu'à devenir des épouses accomplies. La Califa qui les dirigent est vue comme la femme parfaite que les autres doivent recopier au mieux. Ces prêtresses ne sont mariées qu'aux hommes de castes importantes. Les servantes de Farahnaz sont des voyantes hors pairs.

Culte : pour vénérer Farahnaz il suffit de la prier au moins une fois par jour, mais seules les femmes au foyer lui accordent extrêmement d'importance. Néanmoins, elle apprécie qu'on lui brûle de l'encent et qu'on lui offre des fruits symbolisants la fertilité, tel la grenade et la figue.

Symboles : la déesse est pudique, souvent représentée très couverte et voilée. Ainsi, elle démontre que seul son homme connait son visage et qu'aucune autre personne ne peut la connaître mieux que lui, hormis ses enfants. Elle est la détentrice d'un livre qui relate l'histoire du peuple de Kaliorn, mais qui détient une sagesse infinie. Son visage est sévère et dur, car Farahnaz s'applique à s'occuper de sa maison et qu'elle se doit de l'être pour qu'on ne lui manque pas de respect. Le médaillon qui pend à son cou symbolise la force de son mari, mais elle doit la préserver à tout prix. Cela signifie aussi qu'un homme doit faire confiance à sa femme, mais qu'en retour elle doit le mériter. Farahnaz est la femme de Natsah, opposant son caractère doux ainsi que sa sensibilité à la force de son mari impitoyable.


Dernière édition par Chiraz Orital le Mer 17 Fév - 20:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiraz Abd'Al Tahar
// Modérateur ~
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 355
Date d'inscription : 02/01/2010


MessageSujet: Re: Divinité Kaliornienne   Mer 17 Fév - 16:50



Ara, la Lumière du Savoir

Pays : Sultanat de Kaliorn

Clergé : son Calife est la personne la plus intelligente jamais connue à Kaliorn. Choisie dans l'âge de la sagesse, elle renferme en elle tellement de choses qu'on prétend qu'elle en sait autant que les dieux. C'est bien normal ! Ses dons divinatoires sont très développés et elle connait tellement de choses qu'elles sont innombrables. Les prêtres et prêtresses d'Ara sont souvent très âgés, ils sont surnommés Aramiens ou les Eclairés.

Culte : les Aramiens préfèrent méditer longuement, ce qui parraît une éternité pour nous. Ils ne vivent que pour le savoir et rien d'autre, sauf pour prier leur dieu. Ils lui jurent la chasteté. Ara ne demandent rien pourtant, ce qui poussent ses disciples à la générosité. Parfois, ce sont des bijoux de familles, des trésors de voyages, mais aussi des repas.
Les artistes aussi célèbrent Ara, leur offrant leur plus belles oeuvres. Chaqe fois que quelqu'un danse, chante ou peint, ils souhaitent secrètement être vu par le dieu et le prie pour parvenir à de bons résultats.

Symboles : bien que Natsah soit le premier dieu Kaliornien, Ara le supplante aisément. Son confrère n'y redit rien car ce dieu est très intelligent et respecté de tous. Ara tire ses flèches sur ceux avident de savoir, ils leurs offrent donc un oracle, un indice sur leur avenir, ou leur donne le goût d'apprendre. Il peut aussi faire l'inverse si on l'a insulté ou si on ne le mérite pas. Vous l'aurez compris, l'arme de ce dieu est inoffensive et faite de lumière pure.
Ara est aussi le dieu du talent. Il le cache au fond de chaque être, et chacun peut découvrir le siens.


Dernière édition par Chiraz Orital le Mer 17 Fév - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiraz Abd'Al Tahar
// Modérateur ~
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 355
Date d'inscription : 02/01/2010


MessageSujet: Re: Divinité Kaliornienne   Mer 17 Fév - 17:09



Devashri, Divine Beauté

Pays : Sultanat de Kaliorn

Clergé : les prêtres et prêtresses de Devashri sont principalement des magiciens de la nature. Ils participent aux récoltes et à la plantation mais beaucoup moins que les esclaves employés à ces tâches. A chaque fête, ils sont présents et invités à danser, car il émane de ces êtres une grâce inhabituelle et saisissante. Ils détestent le gaspillage, donc les riches qui préparent beaucoup pour jeter ensuite. Les servants de Devashri sont les plus pacifiques.

Culte : les corbeilles de fruits font énormément plaisir à la déesse, de même que les sacrifices d'animaux à condition unique : qu'ils soient consommés ensuite. Devashri n'est pas avide, en dehors du petit temple qui lui est consacré et les prières, elle ne demande rien. Elle apprécie toutefois les parfums, plus encore si ils viennent d'une contrée étrangère, ainsi que les bijoux précieux dont elles se parent. Comme beaucoup de dieux elle aime qu'on lui fasse brûler de l'encens.

Symboles :
avant d'être connue pour l'agriculture, elle le fut pour sa beauté extraorinaire. On la décrivait comme une femme magnifique, une Djinna qui semblait divine. Elle est très coquette et est toujours bien habillée. Elle aime être mise en valeur, son pagne est d'or comme les blés et ses cheveux sont sombres comme la nuit. Le lotus, symbole de vie, est représenté sur sa couronne. Cette même couronne est surnommée " couronne d'abondance ", car d'après les légendes ce seraient grâce à elle que la déesse nourrit le peuple. Elle est accompagnée d'un couple de lions, ses meilleurs protecteurs et messagers. C'est un peu grâce à elle que les félins sont vénérés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiraz Abd'Al Tahar
// Modérateur ~
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 355
Date d'inscription : 02/01/2010


MessageSujet: Re: Divinité Kaliornienne   Mer 17 Fév - 17:55



Masheed, Dirigeante du Temps

Pays : Sultannat de Kaliorn

Clergé : Masheed n'a pas de clergé, seul un Calife qui interpête ses désirs. Il peut venir de différent rang social, c'est toujours la déesse qui le choisit. L'élu naît avec une lune dans une main, un soleil dans l'autre, comme le prénom de la déesse qui veut dire Lune et Soleil. Plus tard, il devient un magicien de l'ordre.

Culte : n'étant pas une déesse pouvant intervenir dans la vie de tout les jours, elle n'a pas de culte défini. On peut la prier, brûler de l'encens et lui faire don d'objets divers. Ne jamais mentir est aussi quelque chose qui plaît à la déesse. Porter un rubis peu porter bonheur.

Symboles : déesse de la justice, jamais elle ne pourra aller contre. La neutralité est son premier atout. Ceux qui se battent dans la raison jusqu'au bout sont favorisé par Masheed. Elle assiste au jugement des Morts et c'est elle qui apporte le choix définif. C'est pourquoi on craint cette divinité discrète, qui s'exclue de tout, puisqu'on sait que elle, elle ne nous oubliera pas. Elle maîtrise le temps et peut aussi le modifier à sa guise. Le rubis est sa pierre préférée, elle peut y voir à travers. Le sceptre qu'elle tient recèle des pouvoirs inconnus, on sait seulement qu'elle peut intervenir dans le temps avec cela mais qu'elle est trop sage pour l'utiliser bêtement. C'est la soeur d'Ara, comme lui elle sait tout, seulement elle n'est pas reconnue pour cela. La naissance de Masheed est inconnue, sa liaison fraternelle est donc incompréhensible. Certaines légendes racontent qu'elle n'est jamais née, qu'elle a toujours été là. . .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiraz Abd'Al Tahar
// Modérateur ~
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 355
Date d'inscription : 02/01/2010


MessageSujet: Re: Divinité Kaliornienne   Mer 17 Fév - 18:22



Sepehr, Maître du Ciel

Pays : Sultannat de Kaliorn

Clergé :
les servants de Sepehr sont très calmes. Ils sont très proches des prêtres de Devashri, car l'agriculture ne va pas sans le temps, et ils font beaucoup de cérémonies ensemble. Ils sont très instruits sur la science et pratiquent la magie de la nature. Les prêtres et prêtresses de Sepehr sont réputés pour être patients et avoir de belle voie.

Culte : pour satisfaire ce dieu, il faut chanter ! Chanter comment il peut être dur en imposant ses terribles tempêtes, doux lorsqu'il offre la pluie pour les plantes. . . Chanter ses exploits donc. Il aime les grandes fêtes et on mélange parfois le culte de Devashri au siens. Il est souvent prier car le temps est très important, que ce soit pour aller en mer ou cultiver. On peut lui offrir de la nourriture aussi, cela lui fait très plaisir.

Symboles : Sepehr contrôle la météo en Kaliorn. Il peut déclencher des tremblements de terre ou encore déchaîner la mer, il est très redouté à cause de cela. Il a pour enfant Natsah, dieu de la guerre, et a décrocher une étoile du ciel pour en faire sa fille, Naheed. Même si Ara est le plus intelligent, il n'est pas le chef pour autant, car voici le vrai chef, moins populaire que les autres dieux, mais tellement plus dangereux en contrepartie ! Le masque qui'il porte sur sa tête désigne le fait qu'on ne le connait pas et qu'on doit le craindre. Il est le deuxième à juger les morts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiraz Abd'Al Tahar
// Modérateur ~
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 355
Date d'inscription : 02/01/2010


MessageSujet: Re: Divinité Kaliornienne   Mer 17 Fév - 18:54



Naheed, Messagère Divine

Pays : Sultanat de Kaliorn

Clergé : c'est un clergé original que Naheed possède ! Uniquement composé d'enfants de moins de 12ans. Après, elle les juges pas assez innocents. Plus tard, ils deviendront les serviteurs de son père. Les petits prêtres et prêtresses peuvent venir de différents rangs et on ne les force pas à prier, d'ailleurs ils font souvent ce qu'ils veulent, mais la Califa et la déesse les pardonnent.

Culte : Naheed est très gourmande ! Les enfants déposent souvent des gateaux sur son autel, avant de s'en aller en riant, et ils attendent qu'elle vienne chercher les gateaux mais elle ne vient jamais. Autrement, le miel est un met qu'adore la déesse, surtout qu'elle désire conserver une belle voix. Lorsque l'on enterre quelqu'un, on lui glisse une amulette avec le nom de la déesse pour qu'elle puisse le conduire. Son temple est toujours décorés de fleurs fraîches. Lors des enterrements, on ne manque pas d'offrir à Naheed des présents les plus beaux possibles, selon les moyens.

Symboles : des ailles lui permettent de voyager rapidement afin de transmettre les messages entre dieux. Sa réputation de grand enfant font d'elle une divinité sympathique et appréciée de tous. Elle est aussi une déesse de la protection et elle va sur les champs de batailles avec son frère aîné, plus pour assisté à la défense qu'à l'attaque. Elle possède une épée de lumière que seuls les êtres avec de bonnes attentions peuvent manier. Son bouclier reflète, à ce qu'il parraît, l'âme de celui qui s'y mire. Sinon, elle accompagne les morts jusqu'au tribunal et tentera parfois de le défendre, mais qui peut contredire la déesse de la justice ? Néanmoins c'est la seule à adoucir les dieux, elle est encore plus touchante que sa belle-soeur Farahnaz.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiraz Abd'Al Tahar
// Modérateur ~
avatar

Féminin Age : 27
Messages : 355
Date d'inscription : 02/01/2010


MessageSujet: Re: Divinité Kaliornienne   Mer 17 Fév - 19:16



Atash, l'Essence du Mal

Pays : Sultannat de Kaliorn

Clergé : qui pourrait avoir envie de servir un dieu tel que lui ? Il a bien quelques sectes inconnues et quelques prêtres officiels. Ceux qui le servent sont des mages du chaos. Ils ne sont pas forcément mauvais mais malheureusement ils ont acquis une réputation douteuse.

Culte : aux enterrements il est lui aussi prié, sinon rien de bien beau. Pour le contenter il suffit de lui offrir n'importe quel sacrifice et des objets de grandes valeurs.

Symboles : dieu des malédictions et du mal, il est le plus mauvais de tous. On l'accuse d'être à l'origine des problèmes et des maladies. Naheed et Atash sont de fidèles ennemis, car si elle elle veut le bien des morts, lui désire l'inverse et préfèrent les condamner à la torture éternelle. On le représente souvent sous la forme d'un homme mi homme mi bouc, jouant avec le feu. Il a corrompu beaucoup d'âmes et apprécie grandement cela. Atash incarne donc la tentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Divinité Kaliornienne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Divinité Kaliornienne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Elric!] [Background] Les Dieux
» NEMETONDEVOS : Le Panthéon Gaulois.
» Royaumes d'acier - présentation/mise en place

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume du Cygne :: Pour commencer :: Contexte :: Religions, divinitées et magie-
Sauter vers: