Le royaume du Cygne

La guerre menace toutes les frontières du royaume. Les jours passent et la famille royale semble s'affaiblir. Mais dans l'ombre se cache un autre héritier de la couronne
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sombriane Noble & Vagabonde

Aller en bas 
AuteurMessage
Sombriane

avatar

Féminin Messages : 11
Date d'inscription : 13/04/2010


MessageSujet: Sombriane Noble & Vagabonde   Mar 13 Avr - 15:59

Nom : Tous l'ignore, sauf ceux que plus que tout elle désire oubliée !!

Prénom : Sombriane

Sexe : féminin

Âge : 21 ans

Race : Humaine

Origine : Winschesberg

Description physique : Une peau couleur neige, douce bien que pourtant habitué des travaux manuels, une douceur gardé de son ancienne vie de jeune fille de bonne famille, telle est la parure du corps de Sombriane. Parure peu visible aux yeux de tous , en effet la demoiselle est la majeure partie du temps paré d'une longue cape noir , longue elle se doit de l'être puisque que Sombriane mesure 1 bon mètre 70 , sous elle se cache un pantalon ample noir également , seule élément de la tenue qui ne soit pas fait de la couleur d'ébène l'ample chemise blanche, qui cache adroitement l'avantageux décolleté et la taille fine mais aux hanches joliment rondes enfermé dans de très serrés bandages pour une question de sécurité et de pratique. Parfait contraste qu’est cette tenue avec sa longue chevelure d’ébène, il est dommage que nul ne puisse réellement la contemplé, la plupart de temps caché sous un capuchon elle n'est de toute façon jamais visible dans sa totalité toujours emprisonné dans un chignon strict ou une longue tresse. Si de ce tableau peu commun vous n'êtes guère surpris alors peut être l'étonnement vous viendra quand son regard se posera sur vous, d'un bleu si translucide qu'il vous parait transparent, et dont la profondeur vous laisse presque pantelant, son regard exprime de par sa présence le paradis et de par le tréfonds de l'âme en tourment que l'on y aperçoit, l’enfer.

Caractère : Nul ne peut se vanté de savoir qui est réellement Sombriane, pas même elle. Enfermé dans une carapace qu'elle s'est elle même forgé, elle s'y est peu à peu perdue. Elle semble froide, intouchable et inébranlable, mais si vous parvenait à voir au delà de cela, vous découvrirez une femme à la douceur infinie possédant une grande bonté et une générosité sans faille, sous ses airs de dure, ce cache une petite fille fragile a qui la vie à trop demandé. Mais tout cela peu de chance que vous le voyez avec de la chance vous verrez en elle une jeune femme intelligente, douée, qui ne mâche pas ses mots et qui n'hésite pas à prendre l'épée pour défendre le faible et l’innocent. Pour les moins chanceux vous ne verrez en elle que l'image d'un être lointain, d'une beauté froide passée de manière éphémère dans vos vies ou peut être ne vous rappellerez vous que des lames de son poignard et de son épée si vous avez cherché et obtenue son courroux. Une chose est sur gardez en tète de ne jamais la complimenté, elle a en horreur les compliments prenant cela pour fourberies et mensonges, son manque de féminité n’est pas qu’a but pratique, elle se croit dépourvu de tout charme et a vrai dire cela lui convient.

Qualités: Persévérante, protectrice, fidèle, loyale, franche, quand elle a un but ne s'en détourne jamais.

Défauts: Franche ( Et oui c'est aussi un défaut lol ), têtue, renfermée, une sous estime de sa personne importante. Manque totale de jugement positif sur tout ce qui touche a sa personne.

Equipement et armement : Sombriane porte une épée légère a la taille, épée expressément faite pour elle, ajustée a ses mouvements et a sa manière de se battre, cadeau d'un forgeron reconnaissant, ainsi qu'un vieux poignard qu'elle cache dans sa botte.

Histoire : " Naitre avec une cuillère en argent dans la bouche " et bien ce fut le cas de Sombriane pour son plus grand malheur. Le faste, la richesse, une famille de la haute noblesse .. L'argent et les réceptions, ce sont rêvent toutes les jeunes filles du peuple .. Ah mais si elles savaient, le soit disant conte de fée n'a rien d'un rêve .. En tout les cas pas pour Sombriane.

Jusqu'a ses 15 ans, Sombriane a vécue dans une famille humaine des plus conservatrices et des plus aisés, elle y'était perçue comme le vilain petit canard a cause de ses penchants pour les taches "normalement réservés aux hommes", du moins dans sa famille aux mèhodes et moeurs ancestralles.

En effet dés son plus jeune âge, elle rechigna les taches dites féminine pour s'intéresser a la lecture et a l'écriture. Malgré tout les efforts de sa mère et la grande désapprobation des hommes de sa famille, Sombriane n'arriva jamais a se coulé dans le moule de la parfaite demoiselle que lui avait coulé sa famille. Bien que parfaite femme d'intérieur et jeune fille aux manières irréprochables, chaque moment ou elle parvenait a s’éclipsé, elle le passait à lire et a s'instruire. Si on la laissait faire, c'est que deux grands frères assuraient à la famille la légation du nom et la prospérité de la famille. Bref tout ce qu'elle avait à faire, c'est apparaitre en parfaite potiche aux réceptions de la famille et en contre partie elle avait axés a sa chère bibliothèque.

Voila qu'il lui allait fort bien, de l'indifférence de sa famille, elle n'en souffrait guère plus .. 15 ans que cela duré, elle n'avait été que la fille non désiré que l'on espérait bien marié a un bon parti un jour .. Bref confié aux nourrices dés son plus jeune âge, sa famille n'en portait que le nom. Elle s'enfermait volontiers dans sa solitude, ne désirant qu'apprendre et en savoir tours plus sur le monde, bien décidé a ce qu'un jour elle puisse quitter tout ce faste pour la " vraie vie ".

Sauf que tout fut loin de se déroulé selon ses plans. En effet sa quinzième année atteinte, son père décida qu'il était grand temps de la marié. Si elle hurla, se débâtie avec force, jurant que cela n'arrivait jamais, elle ne put néanmoins éviter l'inévitable et pour cause elle fut rapidement fiancé a un noble du coin, veuf depuis peu et frôlant la trentaine. Ils l'avaient vendue au plus offrant.

Elle tenta bien de fuir et ceux a de nombreuses reprises, mais ce fut peine perdue, du haut de ses 15 ans, elle n'alla jamais bien loin. Puis elle le rencontra, beau, intimidant, cultivé, aux allures douces et dévoués .. Visiblement un homme comme en rêverait toutes femmes, il lui raconta monts et merveilles, promettant qu'elle ferait ce que bon lui semblerait, lecture, voyage .. Tout et que jamais il ne la forcera a quoi que soit tant sa présence était cher a son cœur, preuve en est pas une fois, une seule il n'essaya de lui volé un baiser, respectant son innocence en ce domaine.

Elle fut impressionné par cet homme cultivé, aux manières impeccables qui la traitait d'égale a égale ce que nul autre n'avait fait .. C'est ainsi que du haut de ses 15 ans, elle en tomba éperdument amoureuse, acceptant bientôt de devenir sa femme, persuadé que sa vie allait changer.

Et elle changea, lui aussi d'ailleurs et pas plus tard que le soir de leur mariage. La journée avait été parfaite, merveilleuse en tout point, vêtue de sa belle robe blanche, elle avait dansé, rie, profité de ce nouveau bonheur, inconsciente de l'ombre menacent qui la guettait dans le regard de celui qui était désormais son mari.

C'est ce soir la que le premier coup était tombé, ce soir la qu'il l'avait violé a même le sol, oui c'est la ce qu'avait été sa nuit de noce, non une première nuit d'amour mais un acte dégradant entre larmes et coups .. Qu'avait elle bien pue faire, elle l'ignorait toujours. A peine avaient ils franchi le seuil de leur chambre que l'homme adorable qu'elle avait cru connaitre avait laissé place a un homme violent et en colère.

Il avait commencé a l'attiré a lui avec des manières salaces et des paroles blessantes, elle n'avait pas compris cela, mais le reste fut bien pire quand il se fit trop pressant et qu'elle le repoussa légèrement pour prendre mesure de ce qui se passait, elle fut vite assaillie de coups avant de voir sa belle robe finir en lambeaux sur le sol .. La elle avait eu beau crié, se débattre, il l'avait allongée par terre pour la prendre de force, laissant sur elle bleus et souillure ..

Pire après l'acte, il s’était levé en lui jetant un drap, tout en lui demandant de se rendre décente alors que lui même était parti se coucher. Elle s’était levée endolorie et même plus consciente de ce qui l'entourait, brisée, comme morte de l'intérieur, elle avait hurlée mais personne n'était venue, il était le maitre, elle n'était rien.

Cette nuit elle était restée assise dans la salle de bain, incapable de bougeait ou de comprendre, prostrée dans ses larmes et son mutisme. Elle resta ainsi jusqu'au matin ou des femmes de chambre vinrent l'aidé a se préparé la regardant l'air désolé, mais sans rien dire. Elle était descendue dignement, du moins avec le peu qu'il lui restait de dignité et elle l’avait tel qu'il fut toujours souriant et serviable, lui baisant la main comme si de rien était .. Une façade parfaite. Mais témoignage de sa parfaite cruauté, il lui demanda si elle avait bien dormie.

C'est ainsi que ce fut, façade de douceur aux yeux du monde et le reste du temps un monstre qui la battait et possédait son corps sans se soucié de ce qu'elle voulait ou non .. Chaque jour un peu plus elle était brisé, aussi bien le corps que l'âme, mais surtout chaque jour d'avantage elle le haïssait. Elle tenta de fuir un bon nombre de fois, toujours ramené de force par des gens loyales à leur maitre, et le prix de ses fuites étaient en plus des sévices habituels, des coups de fouet dont les cicatrices barricadaient son dos, comme témoignage immortel de ce qu’il lui faisait subir .

Elle comprit rapidement que pour fuir, il lui faudrait bien plus que l'envie, c'est dont pendant les nombreuses absences " du maitre " ou de ses occupations avec ses maitresses qu'il avait en masse qu'elle se mit a magné l'épée .. Une catastrophe dans les premiers temps, mais c'est sans compté le forgeron qui plus d'une fois l'avait trouvé en sang dans les jardins .. Elle avait toujours été bonne envers lui le payant plus que nécessaire et lui la prenait sincèrement en pitié.

De ce fait, il lui fabriqua une épée, légère, facile a manié pour son poids et il lui apprit même à s'en servir .. Elle était dans sa seizième année quand elle aurait enfin pue fuir, sauf que c'était sans compté sa grossesse .. Un bébé, elle était enceinte, de ce fait les réceptions se succédèrent et son charmant mari fut la plus que de raison, voila qui compliqué ses plans, toujours trop de monde, toujours trop de surveillance .. Par miracle, par bonheur ou plutôt sans doute par sauvegarde de celui que l'on appelait déjà le futur héritier, bien qu'elle eu tout aussi bien pue attendre une fille, aucun coup ne parvient pendant la grossesse ..

Elle savoura ses quelques mois continuant aussi longtemps que son état lui permit le maniement de l’épée, elle en profita également pour préparer son évasion, bien consciente que le calme ne durerait pas. C'est à 7 mois de grossesse que tout fut prés .. Oh elle avait été si prés du but ce jour la, et elle avait même finie par réussir mais a quel prix ..

Elle avait la main sur la porte et le sac sur le dos quand il l'avait prise en flagrant délit de fuite, mais cette fois, elle n’avait pas voulue fuir seule, elle avait risquée d’emmenée son héritier. Il était entré dans la pire des colères, l'ayant trainé a l'étage par les cheveux, il l'avait ensuite rouée de coup et ce malgré ses supplications. Cella avait duré des minutes ou des heures, sous les coups, elle avait perdue toute notion de temps, tout ce dont elle pue se rappelle clairement par la suite fut la fin de l'histoire, quand il s'était penché sur elle pour la faire sienne malgré le sang et les larmes, elle avait saisi l'un des outils de la cheminée posé non loin de la sur son socle de pierre, elle l'avait alors serrée de toutes ses forces, en assonant un coup puissant sur la tète de son mari .. Elle s'était alors dégagé avec difficulté de son corps inconscient, puis en sang, ce qu’il restait de ses vêtement en lambeau, elle criait a qui voulait l'entendre que le maitre avait besoin de soin tout en continuant sa course effréné vers la porte ..

Ce jour la personne ne l'avait arrêtée, étais ce son visage tuméfié, ses larmes ou le maitre en sang a l'étage qui les avaient arrêtés, elle n'en sue jamais rien peut être avait il tout simplement eu enfin pitié d'elle .. Mais c'était trop tard, trop tard pour au moins une vie.

Pas la sienne, après quelques heures de courses effrénés elle avait était trouvé inconsciente sur la route par un jeune couple qui l'avait aidé, si en quelques jours elle fut remise sur pied, elle avait néanmoins perdue quelque chose d'inestimable .. Elle avait accouchée prématurément, l'enfant était mort né, une petite fille avec la même chevelure d'ébène que sa mère. Le pire fut que l’espace d’une seconde elle sue qu’il avait mieux value la mort plutôt que naitre fille de son mari.

Le corps minuscule de ce petit être perdu, non connu et pourtant déjà si cher a son cœur fut enterré dans un cimetière non loin, sous le coup de l'anonymat afin que celui qui se voulait être son père ne puisse jamais poser un pied sur sa tombe, elle ne l'aurait pas permis. Elle passa quelques semaine auprès du jeune couple, toujours aux aguets, prête à le voir arrivé la trainant de force avec lui pour que tout recommence ... Oui, car il n'était pas mort. Les rumeurs avaient vite courus, il s'en était sorti voila tout ce qu'elle avait retenu ça et le fait qu'aux yeux du monde il s'était fait sauvagement agressée en tentant de protégée sa femme, aujourd'hui disparu, d'un Kidnapping.

A la vérité, elle se moquait bien de la version officielle, tout ce qui comptait c'est qu'elle était libre, le calvaire était fini .. Enfin pour le moment . Puis a quoi bon maintenant, que restait il de sa vie ?? Son corps en lambeaux guérirait, les bleus disparaitraient, mais les cicatrices de l'âme comme celles des coups de fouet, elles resteraient .. Son âme était brisée, elle avait perdue sa dignité et sa fille , elle n'avait pas sue la défendre, trop faible pour fuir avant qu'il ne soit trop tard .. Cela elle ne se le pardonnerait jamais.

Quand elle fut sur pied, elle quitta le couple qui l'avait sauvé, aussi vite que possible a dire vrai .. Reconnaissante mais désireuse de ne plus ressentir sur elle le poids de leur pitié. Ses pas la menèrent aussi loin que possible de celui qui aux yeux de dieu et de la loi était toujours son époux .. Mais qu'importe la distance qu'elle mettait entre elle et lui, elle savait qu'un jour il la retrouverait .. Il voudrait sa vengeance, et ce serait pire que la mort car nul doute qu'il ferait durait cela souillant à nouveau son corps et son âme. En attendant ce jour inévitable, elle ne fait que fuir.

4 années de fuites, elle va de village en village, vit la ou elle peut, aide quiquonque se trouve dans le besoin, perfectionne son maniement de l'épée mais jamais ne s'attache, elle ne peut se le permettre .. De toute façon, elle est indigne de tout amour, du moins le croit elle par le poids qu'elle porte, la culpabilité de la mort de son enfant, la souillure de son corps et de son âme .. Non elle ne mérite nul amour et ne fait que fuir face à cela également .. De toute façon elle ne reste jamais suffisamment longtemps au même endroit pour que quiquonque puisse s'attaché a elle .. Elle n'est qu'une ombre qui passe.

Une ombre c'est d'ailleurs ce qu'elle est devenue, froide, distante, toujours si lointaine, elle parait inébranlable et sans émotions, ne faisant que passé son chemin sans la moindre attache, comme si a l'intérieur il n'y'avait plus rien .. Ce qui est sur c'est que l'adolescente de 15 ans, les yeux brillant dans sa belle robe blanche n'est plus la .. Elle est morte, morte il y'a bien des années avec tout ses rêves et ses espoirs ..

Aujourd'hui il n'y'a plus que ce qu'elle est devenue, Sombriane, l'inébranlable, l'insaisissable, qui se perd entre ombre et lumière, entre son besoin de croire que la vie se doit d'être vécue, son besoin d'aidé son prochain et les ténèbres qui la guettent menaçant de la replonger dans son passé a tout instant et de l'y laissé sombré définitivement ..

Autres : Joli forum, plein de potentiel. Ps: J'ai peu développée l'histoire et ses racines, je préfère le faire en RP. En espérant que tout convienne.


Dernière édition par Sombriane le Mar 13 Avr - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiraz Abd'Al Tahar
// Modérateur ~
avatar

Féminin Age : 26
Messages : 355
Date d'inscription : 02/01/2010


MessageSujet: Re: Sombriane Noble & Vagabonde   Mar 13 Avr - 16:50

Ah, enfin une fiche comme je les aimes ^^

Quelques points pourtant restent à arranger :

- La race de ton personnage. J'ai supposé que Sombriane était humaine, mais c'est un champs à remplir.
- Je n'ai pas trop vu l'introduction du couple qui a protégé ton personnage. . . c'est suffisament clair, mais sur le coup on croit avoir loupé quelque chose.
- Un peu trop de répétitions avec le pronom personnel "elle". Ce serait bien que tu alternes avec d'autres dénomminations.

Autrement, j'ai bien aimé ta fiche, qui m'a fait pensée à mon perso ^^
Ce genre de Prince Errant est tout à fait craquant =3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sombriane

avatar

Féminin Messages : 11
Date d'inscription : 13/04/2010


MessageSujet: Re: Sombriane Noble & Vagabonde   Mar 13 Avr - 16:58

Merci a toi. J'ai ajoutée pour la race, je me demande comment je suis passée a coté. Dsl. Donc il faut quelques lignes de plus pour intégré le couple et un changement sur les " elle " ? Rien de plus ?

J'ai lue ta fiche d'ailleurs que j'ai trouvée vraiment bien écrite et très complète ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chiraz Abd'Al Tahar
// Modérateur ~
avatar

Féminin Age : 26
Messages : 355
Date d'inscription : 02/01/2010


MessageSujet: Re: Sombriane Noble & Vagabonde   Mar 13 Avr - 17:02

Merci Embarassed

Pour moi ce sera tout. Il manque plus que l'avis de Nicolaï.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: Sombriane Noble & Vagabonde   Mar 13 Avr - 21:49

Sa me vas à moi aussi.

Validitoudinée.

Tu peux commencer à faire des Rps.

_________________
Qui suis-je?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sombriane Noble & Vagabonde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sombriane Noble & Vagabonde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 24 Novembre 1456 : Mariage noble de Rosa et de Louis-Hubert
» Un mariage noble Espagnol
» [Edit] DU LIGNAGE NOBLE
» DU LIGNAGE NOBLE
» Sharagan, jeune vagabonde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume du Cygne :: Pour commencer :: Présentation des personnages :: Cimetière des fiches-
Sauter vers: