Le royaume du Cygne

La guerre menace toutes les frontières du royaume. Les jours passent et la famille royale semble s'affaiblir. Mais dans l'ombre se cache un autre héritier de la couronne
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Empire de Tilée

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: L'Empire de Tilée   Mar 5 Jan - 11:42

L'Empire de Tilée


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
Nicolaï KalonErc'h
// Fondateur ~
avatar

Masculin Age : 27
Messages : 373
Date d'inscription : 24/11/2009


MessageSujet: Re: L'Empire de Tilée   Mer 6 Jan - 8:29

La société :

La grande nation fondée par Siegfried Braavd s’organise de manière précise et obéit à un système de castes rigide.

En haut de la société se situe l’Empereur. Alors qu’à l’époque de Siegfried et de ses premiers descendant, l’Empereur centralisait tous les pouvoirs et qu’on lui obéissait au doigt et à l’œil, ce personnage n’est à présent plus qu’un souverain de paille. On rit de lui partout et surtout chez les vampires. En effet, Viktor ouvrit lui-même la gorge du dernier Empereur de Tilée à avoir mené personnellement une armée contre le Royaume de Gaste. Le Roi-Vampire versa le sang de l’Empereur dans une coupe et la brandit. « A Siegfried, cria-t-il avant de boire d’un trait le contenu de la coupe. » Depuis, les Empereurs n’osent plus diriger eux même les légions Tiléenne et se sont les Princes électeurs qui gèrent l’Empire.

Les Princes électeurs sont les descendant des premiers compagnons de Siegfried Braavd. Ceux qui le suivirent dés les premiers instants de sa conquête. Se sont ces trois cents hommes qui tiennent réellement les rênes de l’Empire de Tilée, faisant tout ce qu’ils peuvent pour maintenir les seize provinces restantes sous leur contrôle. Mais surtout pour tenir les frontières face à Viktor.

Les Chivalieris viennent ensuite. Cette caste correspond à peut prêt à celle des chevaliers de l’Epée chez les cygnacs. Elite militaire puissante, les chivalieris ont hérité des grandes vertus qui ont fait la grandeur de l’Empire de Tilée. Pourtant, ils arrivent sûrement trop tard. Les Empereurs n’ont jamais écouté cette classe sociale alors qu’ils tentaient d’attirer son attention sur les problèmes très grave. Les provinces de l’Empire de Tilée se détachaient une à une de tronc central de l’empire et Viktor était passé du rang de vulgaire brigand sans intérêt à danger public numéro un en l’espace de trois mois. Mais l’Empereur resta toujours sourd aux appels des Chivalieris.
Au final, il aurait mieux fait de les écouter. Mais quand les vampires se répandirent sur l’Empire, s’emparant des provinces les unes après les autres et qu’ils réduisirent en cendre Révilia, la capitale, il fut trop tard.
Aujourd’hui, les Chivalieris forment un groupe extrêmement important car se sont eux qui mènent les légions Tiléenne au combat.

Les comuntes. Contrairement aux Chivalieris, les comutes ne mènent pas les soldats à la bataille. C’est cette classe sociale qui a pour fonction de gérer les terres et de faire gagner de l’argent à l’Empire.
Bien qu’en théorie, Comutes et Chivalieris sont au même niveau dans la société, les Princes électeurs accordent en général bien plus d’importance à ce que disent ces derniers car les Comutes ne partent pas au combat. Ils sont donc moins estimés que les Chivaleris dans une nation guerrière comme l’est l’Empire de Tilée.

Le peuple ensuite. Ils n’ont pas vraiment le choix. Les enfants doivent devenir citoyens et reprendre le métier de leurs parents. Il est important de noter que la plupart des enfants meurent avant d’avoir atteint le rang de citoyens car pour obtenir ce titre, il faut servir durant cinq ans dans une Légion. La plupart des gens meurent avant cela.

Pour finir, les barbares. C’est ainsi que considèrent les Tiléens ceux qui sont venu s’installer dans l’Empire. Ces gens sont très mal considérés par la population et cela même si ces gens sont des mercenaires venus pour affronter les armées de Viktor pour l’or de l’Empire. Les barbares sont aussi les habitants de tous les autres royaumes. En effet, les Tiléens possèdent une très haute opinion d’eux même.




Les codes :

La société Tiléenne est très stricte. Les mariages entre différentes castes sont totalement interdits et il est même inconvenant qu’un membre d’une caste basse (peuple ou barbare) s’avise de parler en présence d’un Chivalieris ou un Prince électeur. Si jamais un mariage devait avoir lieu entre deux castes différentes, se serait la pire des ignominies. Les deux amants seraient très certainement condamnés à l’exil, tous leurs biens confisqués et leur nom à jamais effacer de la mémoire des hommes comme s’ils n’avaient jamais existé.

La noblesse Tiléenne est extrêmement soudée et ils ne supportent pas une ingérence dans leurs affaires. Il n’y a pas d’évolution entre les castes. Jamais un homme du peuple de deviendra un Chivalieris. Jamais un homme du peuple ne recevra la responsabilité d’une terre. Cela ne serait pas correct.




Les femmes :

Être une femme Tiléenne n’est pas un sort enviable. En effet, dans cette nation de guerriers, il n’y a pas la place pour elles. La naissance d’une femme est souvent vue comme un poids pour la famille et seule les riches peuvent se permettre de garder avec eux de nombreuses filles. Les pauvres sont souvent réduits à vendre leurs enfants à des marchands d’esclave ou à d’autres familles pour qu’elles puissent avoir une chance de survivre. C’est triste mais c’est ainsi.
Pour les Tiléens, les femmes ne sont que des ventres juste bons à porter les enfants.
Les épouses n’ont guères plus d’importance que les esclaves. Elles ont pour tache de gérer et d’entretenir la maison et sortent très peut car il ne serait pas convenable qu’une femme Tiléenne soit dehors seule. Quand elles ont besoin de se rendre au marché, elles sont accompagnées d’un esclave dont la seule fonction est de les surveiller et de s’assurer qu’il ne leur arrive rien. Si cet esclave échoue, il est mis à mort par son maître.
Une femme ne peut rien posséder ni prendre de décision sans l’accord de son époux ou de son mari. Elle est toujours mineure quoi qu’elle face et passe directement de l’autorité de ses parents à celle de son époux.
La culture Tiléenne est certainement celle qui traite le plus mal les femmes. Cela explique qu’un grand nombre d’entre elles accourent à l’arrivé d’une délégation cygnacs, sgalbienne ou kalinienne pour voir à quoi peut ressembler une femme libre (cela crée parfois des incompréhensions quand une femme chevalier de l’Epée fait partit d’une expédition diplomatique).

Note: Malgré le peux de crédit accordé aux femmes, seul l'Empereur est dispensé de se mettre à genou devant les prêtresses du culte de Siegfried.




L’armée :

Durant plus de deux millénaires, les Légions Tiléenne ont fait régner l’ordre et la loi Impériale dans tout le monde connut. S’ils y sont parvenus, c’est grâce à une organisation et une discipline implacable. Que les soldats s’avisent d’échouer ou de fuir, le Chivaleris à la tête de l’armée fera exécuter un certain nombre de ses hommes au hasard afin de faire passer aux autres l’envie de reproduire la même erreur.

Ces punitions demandent un réservoir humain énorme. Mais c’est la force de l’Empire de Tilée : le nombre.

En temps de paix, quatre légions sont toujours sur le pied de guerre, prête à marcher contre l’ennemi si jamais on le leur en donne l’ordre. En temps de guerre, huit légions supplémentaires peuvent venir se rajouter, portant à un total à seize armées en comptant les quatre qui restent à temps plein à Regala, en réserve pour les coups durs. Enfin, les Tiléens peuvent lever encore quatre Légions supplémentaires de vétérans.
20 Légions.
100.000 hommes chacune.
2.000.000 de soldats prêts à se battre si jamais l’ordre leur en est donné.

Une légion se divise en plusieurs sous parties appelées bataillon. Il existe cinq bataillons différents :

-Le bataillon vert : Constitué des futurs citoyens ayant effectué moins d’une année de service militaire Devise : Force et Honneur

-Le bataillon bleu : Constituée des hommes ayant déjà effectué une année dans la Légion.
Devise : Océan d’hommes, océan de lames sous le regard de Siegfried

-Le bataillon jaune : Constituée des hommes ayant effectué deux années dans la Légion.
Devise : Soleil de l’Empire, soleil de la gloire

-Le bataillon rouge : Constituée des hommes ayant effectué trois années dans la Légion.
Devise : Au feu, au feu de Siegfried

-Le bataillon noir : Constituée des hommes ayant effectué quatre années dans la Légion ou des vétérans appelé en renfort.
Devise : Invaincus et Invincibles

Pourtant et malgré cela, les Tiléens sont obligés de faire appel à des mercenaires.
En effet, l’équipement d’un légionnaire est très insuffisant et n’a presque pas évolué depuis l’époque de l’apogée de l’Empire. Pas de harnois ou de casque ni de plaques de métal pour protéger les soldats. Les cotes de mailles sont réservées aux vétérans.
En tout, l’équipement d’un légionnaire se résume à un vêtement bouffant aux couleurs de son bataillon, d’un chapeau à plume, d’une fine rapière, un tout petit bouclier rond et d’une très longue lance.
Rien de ce que porte ces soldats ne peut arrêter une pluie de flèche. Bien sur, les Tiléens ripostent quand c’est le cas. Mais la lenteur de recharge de leurs arbalètes est souvent un grave handicap face à des archers capables de tirer quatre flèches contre un seul carreau.
Les longues lances peuvent briser une charge de cavalerie, mais si cette dernière est précédée de fantassins, les légionnaires seront sans défense. Viktor utilise très souvent cette stratégie, forçant les Tiléens à abandonner leurs longues lances pour affronter des squelettes ou zombie. Puis, il charge avec sa cavalerie et balaie tout sur son passage.

Note : Viktor inflige aux Tiléens plus de défaite que ceux-ci lui infligent.




Politique :


Les Tiléens regardent souvent les autres pays de haut, exigeant plus qu’ils ne demandent leur aide afin de combattre Viktor ou les nordiques.
Il leur est déjà arrivé d’exiger du Sultan de Kaliorn et du Roi du Cygne l’envoi d’un nombre astronomique de soldats sans rien offrir en échange. Ils supportent bien souvent assez mal le refus des autres souverains. Cela se fini souvent par des menaces de guerre qui n’aboutissent jamais car l’Empire ne peut se permettre de se battre sur deux fronts.
Malgré cela, les royaumes aident souvent l’Empire de Tilée car chacune des défaites subies face à Viktor renforce le Roi-Vampire. Mais cette aide se montre très peut souvent sous la forme d’envoi de troupes dans l’Empire car les royaumes tels que celui du Cygne ou du Sgalbarg doivent eu aussi surveillé leurs frontières.




La dynastie de Siegfried :

Après la destruction par Viktor de la capitale de l’Empire et de sa conquête d’une grande partie de l’Empire de Tilée, la dynastie impériale fut en grande partie détruite. Au poing que même de nos jours, plusieurs centaines d’année après, le trône de Tilée est toujours en danger. Les Tiléens ont dut se résoudre à voir arrivé à leur tête une jeune fille de douze ans, Octavia Bellaria Augustia Braavd. Cette dernière à d’importante prétention et cherche à appuyer son pouvoir. Elle a d’ailleur au début de sont règne envoyé une missive à Matriers, exigeant que le prince Arthur GwadPadal répudie la princesse Nélisande Skinwalkard pour l’épouser elle et ainsi ramener le Royaume du Cygne dans les propriétés de l’Empire de Tilée (se à quoi le jeune prince à répondu que si elle voulait la couronne de Matriers, il allait falloir envoyer ses Légions la chercher).



Divinité tutélaire : Siegfried
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leroyaumeducygne.forumactif.org
 
L'Empire de Tilée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CR] Empire of the Sun
» [L5A] Glory of the Empire
» Pour les bretonniens ou l'empire
» [WhB] [2500] [AR] Empire VS Bretonnie
» Adolphe Tiers Histoire du Consulat et de l'Empire (Atlas)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume du Cygne :: Pour commencer :: Contexte :: Les Races :: Humains-
Sauter vers: